Cet article date de plus de quatre ans.

Tiger Woods a bouclé son premier parcours en compétition depuis 16 mois

L'ancien N.1 mondial Tiger Woods a bouclé son premier parcours en compétition depuis août 2015 en rendant une carte de 73, soit un coup au-dessus du par, lors du 1er tour du Hero World Challenge, jeudi à Nassau.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Tiger Woods  (ANDY LYONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Woods a rallié le club-house du luxueux Albany Golf Club avec une carte comportant cinq birdies, deux bogeys et deux double bogeys. Après le premier tour, il pointe à la 17e place, à neuf longueurs de son compatriote J.B. Holmes (64), leader devant le Japonais Hideki Matsuyama (65) et l'Américain Dustin Johnson (66). Le Hero World Challenge est une épreuve particulière du circuit PGA organisée au profit de la fondation Tiger Woods et qui n'oppose que 18 joueurs invités, dont les N.3, N.4 et N.5 mondiaux, Dustin Johnson, le Suédois Henrik Stenson et l'Américain Jordan Spieth.

Woods : "Une bonne journée"

Le golfeur le plus célèbre de la planète, qui pointe désormais à la 898e place mondiale à presque 41 ans, n'était plus apparu en compétition depuis seize mois à cause de son dos, opéré à trois reprises. Tout habillé de noir, Woods, 79 titres PGA à son palmarès, dont 14 en Grand Chelem, a très bien débuté la journée en réussissant quatre birdies sur les huit premiers trous, ce qui lui a valu d'occuper brièvement la première place. Mais il a nettement marqué le pas dans la seconde partie du 1er tour, perdant notamment sa précision dans ses approches.

"J'aurais pu réussir un beau premier tour, mais j'ai fait trop d'erreurs sur la fin, je n'ai pas bien joué les par 5", a admis le "Tigre". "Mais cela reste quand même une bonne journée. Je suis surpris d'avoir retrouvé aussi rapidement mes repères en compétition, c'est vraiment un motif de satisfaction", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tiger Woods

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.