Sport : le golf connait un regain d'intérêt depuis le début de la crise sanitaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Sports : le golf connait un regain d'intérêt depuis le début de la crise sanitaire
France 3
Article rédigé par
J.Massard, S.Loeb, L-M.Sage - France 3
France Télévisions

La fréquentation sur les parcours de golf est en forte hausse depuis la crise du Covid-19. C'est en effet l'un des rares sports que les Français peuvent encore pratiquer malgré les restrictions sanitaires. 

Les adeptes du golf sont de plus en plus nombreux depuis le début de la crise sanitaire. "Depuis qu'il y a le coronavirus, j'ai l'impression qu'il y a plus de monde, parce que c'est l'un des rares sports que l'on peut faire où il n'y a pas de risque", commente Christophe Machenaud, licencié du golf de Saint-Etienne (Loire). Même en période de crise sanitaire, la pratique du golf est possible, en respectant un protocole sanitaire strict : pas plus de trois personnes au départ du parcours, et distanciation sociale sur le practice. 

Un regain d'intérêt 

"J'ai découvert ça par passion familiale, j'ai voulu me lancer dedans, découvrir, explique un pratiquant. C'est vachement technique, et c'est prenant". Un autre se réjouit de pouvoir "prendre l'air" et se détendre. Si le golf de Saint-Etienne ne compte pas plus de licenciés depuis la crise du Covid-19, l'attrait pour la discipline est certain. "Avec le bouche-à-oreille, les gens qui jouent déjà font un peu la promotion du golf. Les gens se disent 'finalement, le golf, c'est en extérieur'. On n'a pas volonté à rester enfermé dans un gymnase", explique Julien Perrichon, directeur du golf, qui assure avoir constaté "un regain" 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.