"Demain le sport" : Michael Phelps et Tony Estanguet, parmi les invités exceptionnels de Franceinfo, L'Equipe et France Télévisions

Diverses conférences et ateliers autour de la place du sport dans la société auront lieu toute la journée du 22 septembre à la Maison de la Radio et de la Musique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Demain le Sport, première édition le 22 septembre 2022. (RADIO FRANCE/L'EQUIPE/FRANCETV)

Franceinfo, L'Equipe et France Télévisions lancent "Demain le sport 2022", le 22 septembre, à la Maison de la Radio et de la Musique. La journée sera dédiée à des échanges et des réflexions sur l'avenir du sport, en présence de nombreux professionnels et intervenants. L'objectif est de s'adresser, à travers des conférences et des ateliers, à tous ceux pour qui le sport occupe une place centrale au quotidien.

L'invité phare n'est d'autre que Michael Phelps. Le sportif le plus titré de l'histoire des Jeux olympiques (23 médailles d'or) évoquera notamment sa carrière dans les bassins lors d'une conférence, mais aussi sa lutte contre la dépression et sa reconversion. Parmi les autres intervenants, Tony Estanguet, le président du comité d'organisation de Paris 2024, Vincent Labrune, le président de la Ligue professionnelle de football (LFP), le nageur handisport Théo Curin ou encore Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports et des Jeux olympiques et paralympiques, tous seront présents pour échanger sur leur vision du sport.

Plusieurs grands thèmes abordés

Six thématiques seront approfondies tout au long de la journée : l'éthique et l'olympisme, l'économie, l'environnement et la responsabilité sociale des entreprises, l'inclusion, la diversité et la mixité, l'innovation, la technologie et la data, la santé, l'éducation et la jeunesse. La programmation, la liste des intervenants et toutes les informations pour s'inscrire sont à retrouver sur demainlesport.fr.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.