Football : "Avec l'équipe de France, ce n'est pas fini", promet Zinédine Zidane

Dans une interview accordée au journal "L'Équipe", l'entraîneur se confie sur la possibilité de le voir un jour sur le banc du Paris Saint-Germain ou sur celui des Bleus.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'entraîneur et ancien footballeur français Zinédine Zidane assiste à l'inauguration d'un centre de santé numérique dans le quartier de la Castellane à Marseille, le 11 février 2022. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Dans un entretien exclusif de 18 pages publié jeudi 23 juin dans le journal L'Équipe, Zinédine Zidane fait le point sur sa carrière, à l'occasion de ses 50 ans. L'ancien meneur de jeu des Bleus, vainqueur de la Coupe du monde 1998 avec l'équipe de France de football, cherche un nouveau challenge. Désormais entraîneur, sans club depuis mai 2021 et son départ du Real Madrid avec qui il a remporté les Ligues des champions 2016, 2017 et 2020, il se confie sur la possibilité de le voir un jour sur le banc du Paris Saint-Germain ou sur celui des Bleus.

"Avec l'équipe de France, ce n'est pas fini", promet notamment Zizou qui a terminé sa carrière internationale sur son fameux coup de tête à l'Italien Marco Materazzi, lors de la finale de la Coupe du monde 2006 perdue aux tirs au but. "Thierry Gilardi avait raison aux commentaires  : 'Pas comme ça…' Mais voilà. C'est comme ça. C'est pour ça que je dis qu'avec l'équipe de France, ce n'est pas fini."

"Quelque part, je n'ai pas envie de finir comme ça. Ce n'est pas terminé."

Zinédine Zidane

à L'Équipe

Envoyé encore il y a quelques jours du côté du Paris Saint-Germain par certaines rumeurs, celui qui est né à Marseille considère que "ce n'est absolument pas d'actualité" mais qu'"il ne faut jamais dire jamais", "surtout lorsque vous êtes entraîneur aujourd'hui". "Quand j'étais joueur, j'avais le choix, presque tous les clubs. Entraîneur, il n'y a pas cinquante clubs où je peux aller. Il y a deux ou trois possibilités. C'est la réalité actuelle. Si je repars dans un club, c'est pour gagner. C'est pour cela que je ne peux pas aller n'importe où."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Zinédine Zidane

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.