Cet article date de plus de trois ans.

Violences à Bastia : trois joueurs de l'OL portent plainte

Des supporters corses ont envahi la pelouse avant le coup d'envoi, prenant violemment à partie les joueurs lyonnais. Une autre altercation a eu lieu à la mi-temps et entraîné l'arrêt définitif de la rencontre. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le gardien de but de Lyon, Anthony Lopes, lors du match face au PSG, le 19 mars 2017. (FRANCK FIFE / AFP)

Trois joueurs lyonnais - Anthony Lopes, Mathieu Gorgelin et Jean-Philippe Mateta - ont porté plainte contre X pour "violence en réunion" dans une enceinte sportive, annonce le parquet de Bastia, lundi 17 avril. Ces plaintes interviennent après les violentes échauffourées lors de la rencontre Bastia-Lyon dimanche.

Une enquête ouverte

Jordan Ferri et le médecin de l'OL ont également été entendus, a ajouté le procureur, précisant que le milieu de terrain "n'a pas souhaité porter plainte". Le procureur, Nicolas Bessone, a indiqué que l'enquête était en cours et qu'aucune interpellation n'avait eu lieu à ce stade.

Dimanche à Bastia, des supporters corses ont envahi la pelouse avant le coup d'envoi de SCB-OL, prenant violemment à partie les joueurs lyonnais. Commencé avec près d'une heure de retard, le match a ensuite été officiellement arrêté après une nouvelle altercation survenue à la mi-temps. Une enquête en flagrance pour "violences" a été ouverte dès dimanche soir. L'enquête a été confiée à la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.