VIDEO. L'État va aider le foot français mais "il faut que tout le monde fasse des efforts", affirme Roxana Maracineanu

La ministre déléguée chargée des Sports souhaite que les joueurs de football baissent leur salaire "si on veut passer la bosse". 

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"Quand il s'agit de salaires importants, il faut que tout le monde fasse des efforts", a estimé vendredi 19 février sur franceinfo Roxana Maracineanu, la ministre déléguée chargée des Sports. Elle réagissait à la possibilité de demander aux joueurs de football de baisser leur salaire pour affronter la crise économique que vit la Ligue de football professionnel notamment après le fiasco Mediapro.

"La situation est compliquée, il s'agit d'un magasin qui serait autorisé à ouvrir mais sans client à l'intérieur, donc, oui, il faut lui venir en aide mais il faut aussi que tout le monde fasse un effort, les dirigeants, les joueurs, y compris les diffuseurs, si on veut passer la bosse", a-t-elle insisté.

Il faut que tout le monde pense à l'après et, l'essentiel, l'important, c'est que les clubs ne meurent pas aujourd'hui.

Roxana Maracineanu

à franceinfo

Roxana Maracineanu reconnaît toutefois "qu'on ne demanderait jamais à des salariés d'un autre type d'entreprise de baisser leur salaire" mais selon elle, "il s'agit-là de salaires importants" et "d'une économie spéciale".

L'Etat compense le manque de billetterie

"Aujourd'hui les clubs professionnels perdent beaucoup d'argent du fait du huis clos et du fait d'un choix de contrat de diffuseur malheureux, le rôle de l'État ce n'est pas de compenser ce choix, mais c'est de compenser le manque de billetterie". Pour cela, elle promet que l'État s'apprête à distribuer 107 millions d'euros "à plus de 250 clubs". "Nous avons déjà apporté 75 millions d'euros de compensation de billetterie, le chômage partiel, les 600.000 euros de prêts garantis par l'État et une aide conséquente qui a été donnée au sport professionnel et au sport amateur." Et, elle l'assure : "Nous continuerons à aider ces clubs parce qu'il ne faut pas que ces clubs perdent pied, c'est important pour les médias, pour le public et pour les joueurs que nous devons garder compétitif et en activité."

Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, le 19 février 2021 sur franceinfo.
Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, le 19 février 2021 sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)