Cet article date de plus de neuf ans.

Ligue 1 : l'OM fait son meilleur match de la saison contre Lyon (4-2).

Cette victoire relance totalement la course à la 5e place, qualificative pour la coupe d'Europe.

Article rédigé par Ilan Caro
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
L'attaquant de l'OM André-Pierre Gignac fête un de ses buts au Vélodrome face à Lyon, le 4 mai 2014.  (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Toute l'actualité de votre club après la 36e journée de Ligue 1, disputée du 2 au 4 mai, résumée en deux phrases, pas toujours sympas.

1- PSG 83 (reçoit Rennes mercredi).

2- Monaco 75 (reçoit Guingamp mercredi).

3- Lille 68 (tenu en échec à Bastia 1-1). Bien en place et efficaces, les Dogues se contentent d'un nul qui ne remet pas en cause leur troisième place sur le podium, quasiment assurée. 

4- Saint-Etienne 63 (vainqueur de Montpellier 2-0). Victoire synonyme de Ligue Europa pour les Verts, assurés de ne pas finir au-delà de la 5e place. Mais pour l'entraîneur, Christophe Galtier, l'objectif (finir 4e), "n'est pas atteint". Pas encore.

5- Lyon 58 (battu à Marseille 2-4). L'année dernière, c'est l'OL qui s'était imposé 4-1. Mais l'année dernière, ce n'était pas la même équipe. Autre humiliation : il y a désormais 90% de chances que Saint-Etienne finisse devant Lyon, ce qui n'a plus été le cas depuis 1992-1993.

6- Marseille 56 (écrase Lyon 4-2). Déjà un effet Bielsa ? L'entraîneur argentin n'arrivera que la saison prochaine, mais on a senti un changement notable d'attitude des joueurs marseillais sur le terrain... ainsi qu'un superbe tifo des supporters avant a rencontre. "Ça fait cinq-six matchs qu'on fait des progrès. Si on avait fait ça depuis le début de la saison, on ne se serait pas autant mis dans la difficulté, analyse Andre Ayew sur Canal +.

7- Bordeaux 51 (vainqueur à Valenciennes 1-0). De l'aveu même de Francis Gillot, "ce n'était pas un grand match". Sauf peut-être pour Cédric Carasso qui a arrêté son quatrième penalty cette saison... sur les cinq qu'il a eu à affronter.

8- Reims 48 (bat Evian 1-0). Les Rémois renouent avec la victoire après neuf matches de disette. Trop tard : la course à l'Europe est déjà pliée.

9- Lorient 46 (bat l'AC Ajaccio 1-0). Sixième match sans défaite pour les Merlus, qui s'en tirent bien, ayant joué à dix contre onze pendant 65 minutes.

10- Toulouse 46 (concède le nul face à Nantes 1-1). En supériorité numérique pendant 20 minutes, Toulouse n'a pu mettre fin à une série de six matches sans victoire.

11- Nantes 45 (obtient le nul à Toulouse 1-1). Dans un match sans enjeu, Djilobodji n'a pas facilité la tâche à ses coéquipiers en écopant d'un carton rouge pour un vilain coup de coude sur le Ben Yedder, le buteur toulousain.

12- Bastia 45 (tenu en échec par Lille 1-1). Bastia aurait pu l'emporter dans les dernières minutes si l'arbitre n'avait pas refusé un but pour un hors-jeu imaginaire. Public, joueurs et banc bastiais s'en sont vertement pris à l'arbitre en fin de rencontre.

13- Montpellier 42 (battu à Saint-Etienne 2-0). Défaite logique pour les hommes de Rolland Courbis, qui devraient, sauf catastrophe, pouvoir se maintenir.

14- Nice 42 (battu à Sochaux 2-0). Avec seulement cinq points pris sur les sept derniers matches, les Aiglons signent une nouvelle contre-performance. Ouf, la saison est bientôt terminée.

15- Rennes 40 (se déplace à Paris mercredi).

16- Guingamp 38 (se déplace à Monaco mercredi).

17- Evian-Thonon-Gaillard 38 (battu à Reims 1-0). Mauvaise opération pour les Hauts-Savoyards, qui voient Sochaux revenir à un point. Rageant, surtout quand on manque un penalty à cinq minutes de la fin !

18- Sochaux 37 (vainqueur de Nice 2-0). Avec cette victoire, les Lionceaux peuvent encore croire au miracle. En remportant leurs deux derniers matches, contre Rennes et Evian, ils se maintiendraient.

19- Valenciennes 29 (battu par Bordeaux 2-0). C'est officiel, Valenciennes jouera en Ligue 2 la saison prochaine après huit ans dans l'élite. "On a ce qu'on mérite", a commenté le milieu David Ducourtioux.

20- Ajaccio 20 (battu à Lorient 1-0). Ce soir, Ajaccio a obtenu son premier penalty de la saison. Manque de pot, il a été manqué. A l'image d'une saison à oublier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.