Tabou de l'homosexualité dans le foot : "Soit le joueur le cache, soit il change de sport"

Yoann Lemaire, premier footballeur à avoir fait son coming out en 2004, préside l'association Foot Ensemble. Invité mercredi de franceinfo, il prépare une série d'actions pour libérer la parole et lutter contre l'homophobie.

Cette vidéo n'est plus disponible

L’association Foot Ensemble qui lutte contre l'homophobie prépare un documentaire sur un sujet qui reste tabou. Elle lancera un financement participatif en septembre pour obtenir des soutiens. Son président, Yoann Lemaire, invité de franceinfo mercredi 23 août, a confié son ressenti et ses projets.

Un tabou permanent 

Yoann Lemaire a révélé son homosexualité en 2004, alors qu'il était footballeur amateur. Aujourd'hui, alors qu'il joue encore, dans les Ardennes, il dit entendre, tous les week-ends, "des insultes qui parfois vont loin"

Depuis que la presse m’a désigné premier footballeur à déclarer son homosexualité, rien n’a changé.

Yoann Lemaire

sur franceinfo

Pourquoi n'y a-t-il pas d'évolution ? "On hétérosexualise dès le plus jeune âge, on doit être des hommes et gagner"répond le joueur de 35 ans, ajoutant que "le joueur homo, soit il le cache, soit il change de sport".

Un appel aux instances du football

Selon Yoann Lemaire, les actions de de sensibilisation sont simples à mettre en place. "Il faut communiquer dans les écoles de football et les centres de formation. Il faut en discuter, en rire et parfois être sérieux. il faut dire que faire croire qu’on est hétéro, en sortant avec une fille, peut avoir une importance pour son comportement et son niveau de jeu", explique le joueur, en s'adressant aux clubs, à la Ligue de football et à la Fédération française de football.  

Le président de l'association Foot Ensemble a l'espoir que les choses vont avancer, avec le soutien du ministère des Sports, dans la perspective de la Coupe du monde de football en Russie en 2018. Yoann Lemaire compte aussi sur le soutien des joueurs. Il aussi apprécié l'intervention, il y a quelques semaines, d'Antoine Griezmann. L'attaquant français de l'Atletico Madrid a déclaré dans un quotiden espagnol, El Pais, que s'il était gay, il ferait son coming out, tout en reconnaissant que c'est plus facile à dire quand on n’est pas concerné. "Son intervention est fondamentale, juge Yoann Lemaire, auprès de gamins qui ont parfois peur de jouer avec un gay et de partager avec lui son vestiaire".

Yoann Lemaire, président de l\'association Foot Ensemble, invité de franceinfo mercredi 23 août.
Yoann Lemaire, président de l'association Foot Ensemble, invité de franceinfo mercredi 23 août. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)