Cet article date de plus de six ans.

Fortes amendes pour la Juventus, la Roma et Rudi Garcia

La Juventus Turin et l'AS Rome ont écopé d'une amende, de même que l'entraîneur français de la formation romaine, Rudi Garcia, après le match très tendu de dimanche, a annoncé lundi la Ligue italienne.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Marquée par trois penalties douteux et une pluie de cartons, la rencontre au Juventus Stadium s'est soldée par une victoire (3-2) de la Juve, qui a pris seule la tête du championnat. Les deux formations ont été sanctionnées pour plusieurs jets de feux de Bengale, des lasers ainsi que des débordements dans les tribunes et sur les bancs des remplaçants. Le club turinois a écopé d'une amende de 30.000 euros, tandis que la Roma devra verser 20.000 euros à la Ligue professionnelle.

Pour avoir contesté après le premier penalty sifflé pour la Juventus en mimant un violon -ce qui lui a valu d'être exclu à la 27e minute-, Rudi Garcia écope quant à lui d'une amende de 5.000 euros. Enfin, Alvaro Morata est suspendu pour une rencontre après une faute sur Kostantinos Manolas, qui écope pour sa part de deux matches de suspension pour avoir voulu se faire justice lui-même. Les deux joueurs avaient été expulsés à la toute fin de la partie, à la suite du but de Leonardo Bonucci (86e) donnant l'avantage à la Juventus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serie A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.