Cet article date de plus d'un an.

Football : Benzema et Aubameyang cartonnent en Liga, Manchester City battu... Ce qu'il faut retenir du week-end européen

La course au titre est relancée en Angleterre et en Italie, où ni l'AC Milan, ni l'Inter n'ont gagné ce week-end.

Article rédigé par Hortense Leblanc, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié
Temps de lecture : 3 min
Pierre-Emerick Aubameyang célèbre son premier but avec Barcelone, dimanche 20 février, à Valence. (MANUEL BRUQUE / EFE)

Un triplé pour Pierre-Emerick Aubameyang, des doublés pour Harry Kane, Robert Lewandowski et Marco Reus, un but et deux passes décisives pour Karim Benzema... Ce week-end, les grands attaquants se sont montrés à leur avantage sur les pelouses européennes. Samedi 19 février, les précieuses réalisations de Kane ont permis à Tottenham de créer la surprise en s'imposant sur la pelouse du leader Manchester City, tandis que dimanche, la prestation magistrale de Marco Reus a permis au Borussia Dortmund d'humilier le Borussia Monchengladbach. En revanche en Italie, les attaquants milanais n'ont pas brillé.  

Angleterre : Tottenham fait tomber City et relance la course au titre 

Invaincus en championnat depuis le 30 octobre dernier, les Cityzens s’inclinent à domicile face à Tottenham (2-3). Riyad Mahrez pensait avoir fait le plus dur égalisant sur penalty à la 92e minute, mais Harry Kane a donné la victoire aux Spurs au bout du temps additionnel sur une passe de la recrue hivernale Dejan Kulusevski, déjà auteur de l’ouverture du score. Avec cette défaite, Manchester City ne compte plus que six points d’avance sur Liverpool, alors que les Reds ont un match en retard à disputer, face à Leeds, et qu’ils se déplaceront à l’Etihad Stadium en avril lors de la 32e journée. 

Espagne : Benzema porte encore le Real, Aubameyang dégaine avec le Barca

Le Real Madrid conforte sa place de leader en Liga. Samedi soir, les Madrilènes se sont imposés à domicile face à Alavés (3-0), avec une nouvelle fois un grand Karim Benzema. Absent lors des deux dernières rencontres de championnat du Real en raison d’une blessure, le Français a délivré deux passes décisives, pour Marco Asensio et Vinicius Junior, avant de marquer à son tour, sur penalty, dans le temps additionnel. 

Un autre ancien pensionnaire de Ligue 1 a brillé en Espagne ce week-end. Dimanche, Pierre-Emerick Aubameyang a inscrit ses trois premiers buts avec le Barca sur la pelouse de Valence (1-4). D'abord crédité d'un doublé, le Gabonais a vu une troisième réalisée lui être attribuée, sur une frappe contrée de Pedri. Les Blaugranas vont mieux et enchaînent un neuvième match sans défaite en Liga, ce qui leur permet de remonter à la 4e place, à deux points du Betis et avec un match de retard.

Allemagne : Robert Lewandowski sur les mêmes bases que la saison dernière

Mené 1-0 par Greuther Fürth à la mi-temps, le Bayern Munich a finalement fait craquer le promu en seconde période pour l’emporter 4-1. Son serial buteur Robert Lewandowski a inscrit ses 27e et 28e buts de la saison, après 23 matchs disputés en Bundesliga. Le Polonais est exactement sur le même rythme que la saison dernière, qu'il avait terminée avec 41 buts au compteur. L’ancien Parisien Eric Choupo-Moting a lui aussi inscrit un but, alors que Corentin Tolisso est sorti blessé, en larmes.

Les Bavarois confortent leur première place, devant Dortmund, qui a balayé le Borussia Monchengladbach (6-0). En l’absence d’Erling Haaland, blessé, c’est Marco Reus qui a porté le BvB avec deux buts et trois passes décisives. 

Italie : les Milanais offrent à Naples l’occasion de prendre la tête

Week-end maussade pour l’AC Milan et l’Inter Milan. Samedi, les Rossoneri ont été tenus en échec sur la pelouse de la Salernitana, lanterne rouge de la Serie A (2-2). Junior Messias, servi par Theo Hernandez, et Ante Rebic ont inscrit les buts milanais, tandis que Mike Maignan s’est rendu coupable d’erreurs inhabituelles, avec une sortie manquée sur le premier but des Salernitains.

Dimanche, leurs rivaux de l’Inter avaient donc l’occasion de reprendre la tête du championnat, mais les Nerrazzuri se sont inclinés à domicile contre Sassuolo (0-2). Naples, qui se déplace à Cagliari lundi, pourrait devenir le nouveau leader de Serie A en cas de victoire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serie A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.