Cet article date de plus de deux ans.

Cristiano Ronaldo accusé de viol, la Juventus n'ira pas aux Etats-Unis cet été

La Juventus ne se rendra pas aux Etats-Unis cet été pour sa préparation estivale. Une décision liée à la situation judiciaire de Cristiano Ronaldo, visé par la réouverture d'une enquête pour viol en 2009, selon le New York Times.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (JOSE BRETON / NURPHOTO)

Les accusations de viol visant Cristiano Ronaldo ont un effet inattendu sur la pré-saison de la Juventus. Selon le New York Times, le club italien ne se rendra pas aux Etats-Unis cet été afin d'éviter tout risque d'arrestation lors du séjour du Portugais sur le territoire américain. La Juventus a un accord depuis 2013 pour participer à l'International Champions Cup, compétition amicale se déroulant d'abord aux Etats-Unis, avant d'être étendue plus récemment à l'Asie, l'Europe et l'Océanie. En 2017 et 2018, la Juventus s'était rendue outre-Atlantique. Elle devrait cette année disputer la compétition en Chine et à Singapour, toujours selon les informations du quotidien américain. 

Une affaire rouverte en octobre

En octobre 2018, la police de Las Vegas a annoncé la réouverture d'une enquête pour viol visant Cristiano Ronaldo datant de 2009. La victime Kathryn Mayorgal n'avait à l'époque pas souhaité dévoiler le nom de son agresseur, par crainte de représailles. Le Portugais a reconnu avoir eu une relation sexuelle mais affirmé que l'acte était consensuel. La police de Las Vegas a demandé en janvier des prélèvements de l'ADN de Cristiano Ronaldo pour les comparer aux pièces à conviction retrouvée au moment des faits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serie A

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.