Ribéry, Messi et Ronaldo se disputeront bien le Ballon d'or

Les trois joueurs sont les finalistes du classement qui doit couronner le meilleur footballeur de l'année. Mais le nom du vainqueur ne sera dévoilé que le 13 janvier.

Cristiano Ronaldo, Franck Ribéry et Lionel Messi, les trois joueurs qui se disputeront le Ballon d\'Or, remis le 13 janvier 2014.
Cristiano Ronaldo, Franck Ribéry et Lionel Messi, les trois joueurs qui se disputeront le Ballon d'Or, remis le 13 janvier 2014. (AFP)

Lionel Messi, Franck Ribéry et Cristiano Ronaldo. Voici, par ordre alphabétique, les noms des trois joueurs de football désignés comme finalistes pour le Ballon d'or 2013, comme l'explique francetv sport. Selon la Fifa, qui a communiqué l'information lundi 9 décembre, ce sera donc l'un de ces trois champions qui sera désigné footballeur de l'année, lors de la grande cérémonie du 13 janvier. Cette annonce n'a rien d'étonnant, tant ces trois hommes apparaissaient déjà comme les favoris pour recevoir cette récompense, attribuée en fonction du vote des joueurs, entraîneurs et représentants des médias.

Auteur d'un triplé Bundesliga, Ligue des champions, Coupe d'Allemagne la saison dernière avec le Bayern Munich, Franck Ribéry faisait figure de favori pour ce titre prestigieux, qui n'a plus été attribué à un Français depuis Zidane en 1998. Mais les barrages de qualification à la Coupe du monde 2014 du mois de novembre ont changé la donne : Ronaldo a frappé un grand coup. L'attaquant du Real Madrid s'est en effet distingué en inscrivant quatre buts en deux matchs pour permettre au Portugal d'éliminer la Suède de Zlatan Ibrahimovic et de se qualifier in extremis pour le Mondial au Brésil.

Lionel Messi, quadruple vainqueur du trophée, apparaît distancé cette année en raison d'une fin de saison dernière difficile avec le FC Barcelone et un début d'exercice 2013-2014 compliqué par une série de blessures depuis cet été. Zlatan Ibrahimovic, auteur de matchs et de buts particulièrement remarqués avec le PSG et la Suède, est le grand absent de cette finale. Mais l'attaquant parisien paye certainement de ne pas avoir pu qualifier son pays pour la Coupe du monde.