Retour de Maradona en Argentine : "C'est un rêve qui s'accomplit", pour les supporters du club de La Plata

Neuf ans après avoir quitté la tête de la sélection argentine, Diego Maradona a dirigé dimanche 8 septembre son premier entraînement au sein du club de Gimnasia La Plata.

Diego Maradona, au stade del Bosque, à La Plata en Argentine, le 8 septembre 2019.
Diego Maradona, au stade del Bosque, à La Plata en Argentine, le 8 septembre 2019. (ALEJANDRO PAGNI / AFP)

Le dieu des Argentins a fait son retour au pays. Diego Maradona a été présenté dimanche 8 septembre comme nouvel entraîneur du club de Gimnasia La Plata, une équipe de première division qui est en difficulté. À 58 ans, l'enfant terrible du football revient pour sauver ce club populaire, le plus ancien d'Argentine. Neuf ans après avoir été limogé de son poste de sélectionneur de l'Albiceleste, et après avoir dirigé deux équipes aux Émirats arabes unis et une au Mexique, les retrouvailles avec son peuple ont été remplies d'émotions.

20 000 fans réunis pour un entraînement

Au stade del Bosque, dans la ville de La Plata, à 60 km de Buenos Aires, plus de 20 000 fans se sont réunis et ont crié son nom pour l'accueillir à l'occasion de son premier entraînement. "C’est une folie totale, décrit Lilia, je suis supportrice de ce club depuis que j'ai 5 ans."

Diego, c'est le plus grand du monde. J'espère qu'il va beaucoup nous aider.Lilia, une supportriceà franceinfo

Diego, comme les supporters l’appellent simplement, est apparu sur la pelouse en boîtant à cause de douleurs au genou, au milieu d'une fumée bleue et blanche. Avec une casquette vissée sur la tête, le nouvel entraîneur a pris la parole devant un public très ému. "Que puis-je dire ? En voyant un stade qui crie mon nom comme cela, j'ai mon cœur qui va exploser".

Des cris et des pleurs dans le public

Dans les tribunes, de nombreux supporters ont pleuré le retour de leur idole. "Je ne peux pas le croire, c'est un rêve qui s'accomplit, confie Luis, en larmes, Je suis avec toute ma famille et mes amis au stade. Je n'oublierai jamais ce moment."

Malgré l'engouement, Maradona a dirigé l'entraînement de manière consciencieuse, se permettant un petit pont avec un de ses joueurs. Même si ses déclarations à la presse ont parfois été sans queue ni tête, les supporters veulent croire en son sérieux. Car comme le disait une banderole déployée dans le stade del Bosque : "Tout est possible avec l'aide de Dieu".

Le reportage franceinfo de Georges Quirino
--'--
--'--