Liga : Real Madrid, Barcelone, Atlético... Le week-end qui peut tout changer entre les ténors espagnols

À quatre journées de la fin du championnat d'Espagne, six points seulement séparent les quatre premiers au classement avant leurs confrontations directes, samedi et dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Antoine Griezmann et Lionel Messi contre Valence, le 2 mai 2021. (JOSE JORDAN / AFP)

Deux chocs de titans, ni plus ni moins. Alors que la course au titre bat son plein en Liga, les quatre premiers du championnat, l'Atlético de Madrid (76 points), le Real Madrid (74 points), le FC Barcelone (74 points) et le Séville FC (70 points) s'affrontent ce week-end, pour le compte de la 35e journée de Liga. Deux rencontres déterminantes, qui peuvent changer la donne.

FC Barcelone-Atlético de Madrid : défaite interdite pour les Catalans

Malheur au perdant. Le FC Barcelone, 3e, reçoit l'Atlético de Madrid, 1er, pour la 35e journée de Liga, samedi 8 mai (16h15). Après la polémique du repas chez Lionel Messi, le club catalan ne visera rien d'autre qu'une victoire, qui leur permettrait de prendre les commandes du championnat au meilleur moment. En face, les Colchoneros vont eux tenter de conserver leur maigre avance dans ce sprint final pour le titre de champion d'Espagne. Fin janvier, l'équipe de Diego Simeone comptait dix points d'avance sur son premier poursuivant, le Real Madrid. Depuis, les mauvais résultats et les blessures de certains titulaires ont enrayé la belle mécanique.

L'Atlético de Madrid peut cependant compter sur un héros inattendu pour conserver son fauteuil de leader. Repositionné dans une attaque à deux, Marcos Llorente a changé de dimension cette saison. L'ancien milieu de terrain du Real Madrid a été décisif à 15 reprises (sept buts et huit passes) avec les Colchoneros depuis le début de l'année civile. Seuls Lionel Messi (27) et Gerard Moreno (16) font mieux sur la même période.

Mais, évidemment, la lumière sera une nouvelle fois pointée sur Antoine Griezmann face à son ancien club. Après une première saison (très) délicate en Catalogne, le Français connaît enfin des jours heureux. Très prolifique, Grizou a marqué cinq buts lors des cinq derniers matchs, dont un doublé salvateur contre Villarreal (1-2) il y a près de quinze jours. "J'ai toujours été ravi de Griezmann, de son travail. Il améliore sa finition et il a joué un rôle majeur. Cela nous donnera confiance, lui et nous. Nous avons besoin de joueurs comme lui", s'est enthousiasmé Ronald Koeman en conférence de presse après la victoire contre le "sous-marin jaune". Aux côtés de Lionel Messi, le champion du monde 2018 sera l'acteur principal de cette rencontre, que les Catalans ne peuvent pas se permettre de perdre.

Deux points séparent le FC Barcelone, 3e, et l'Atlético de Madrid, leader, alors que 12 points sont encore en jeu lors des quatre dernières journées du championnat d'Espagne. (FLORIAN PARISOT / FRANCEINFO SPORT)

Real Madrid-Séville FC : dernière cartouche pour les Andalous

Si les chances du Séville FC de remporter le titre sont compromises après sa défaite contre l'Athletic Bilbao (0-1) lundi dernier, le club andalou n'a, pour autant, pas dit son dernier mot dans cette course au Graal. Les hommes de Julen Lopetegui affrontent le Real Madrid, actuel deuxième de la Liga, dimanche 9 mai (21 heures).

Les Merengues, qui se trouvent à deux longueurs de leur voisin honni de l'Atlético de Madrid, doivent se remettre la tête à l'endroit après leur élimination en demi-finale de la Ligue des champions. Et rien de mieux, pour cela, qu'un rendez-vous contre un concurrent direct pour le titre de champion d'Espagne. Pour briller contre Séville, ils devront compter, comme toujours, sur un grand Karim Benzema. Auteur de 21 buts et de huit passes décisives en Liga, le Français marche sur l'eau cette saison. Il a été décisif sur 50% des buts du Real Madrid en championnat. Le deuxième meilleur buteur du club en Liga, Casemiro, est très loin (6 buts) de l'ancien attaquant de l'OL.

Du côté de Séville, le record de points sur une saison en Liga est dans la ligne de mire de Julen Lopetegui. Avec 70 points en 34 journées, les Blanquirrojos peuvent égaler, ou battre, les 76 points atteints par l'équipe dirigée par Unai Emery lors de la saison 2014-2015. Mais l'ancien sélectionneur de la Roja rêve encore de plus que ça puisque, mathématiquement, Séville est encore dans la course au titre : "On rêve de faire mieux que la quatrième place où nous sommes actuellement. Nous voulons gagner tous les matchs, y compris celui contre le Real Madrid", a averti le coach espagnol en conférence de presse après la défaite de Séville face à Bilbao. Zinédine Zidane et ses joueurs sont prévenus.

Le Real Madrid peut écarter définitivement le Séville FC de la course au titre de champion d'Espagne en cas de succès dimanche 9 mai lors de la 35e journée de Liga. (FLORIAN PARISOT / FRANCEINFO SPORT)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.