Raymond Domenech au FC Nantes : "On aurait presque été déçus qu’il revienne dans des circonstances ordinaires", réagit un journaliste sportif

L'ancien sélectionneur des bleus a dirigé son premier entraînement avec le FC Nantes mercredi. La séance a été perturbée par des supporters hostiles au président du club.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le premier entraînement de Raymond Domenech avec les joueurs du FC Nantes, mercredi 30 décembre 2020. (LOIC VENANCE / AFP)

"J’imagine qu’il se sent déjà un peu plus vivant", dit à propos de Raymond Domenech Vincent Duluc, journaliste à L’Equipe, mercredi 30 décembre sur franceinfo. L’ancien sélectionneur de l’équipe de France a dirigé son premier entraînement avec le FC Nantes mercredi dans une "atmosphère délétère". Des supporters du club sont venus perturber la séance pour exprimer leur colère contre le président Waldemar Kita.

Il a envie de savoir "s'il peut encore servir à quelque chose"

"On aurait presque été surpris et déçu qu’il revienne dans des circonstances ordinaires", affirme Vincent Duluc. "Ca n’aurait pas ressemblé à la manière dont il a quitté le foot". Des supporters hostiles au président du FC Nantes Waldemar Kita ont fait irruption aux abords du centre d’entraînement avec une sono pour exprimer leur colère au moment où Raymond Domenech dirigeait son premier entraînement depuis sa nomination. L'entraîneur se retrouve "au milieu de cette pièce", raconte Vincent Duluc. 

"Je ne sais pas si Raymond Domenech est le personnage central mais s’il n’avait pas été nommé entraîneur du club, les médias français ne parleraient pas autant du FC Nantes aujourd’hui."

Vincent Duluc

à franceinfo

Selon le journaliste de L’Equipe, Raymond Domenech "a envie de savoir s’il peut encore servir à quelque chose" dans le football. "Ça fait dix ans qu’il n’a pas entraîné, c’est quelque chose qui lui manque", explique Vincent Duluc. Sans ce retour, "il aurait toujours eu le regret de ne pas savoir s’il aurait pu avoir une vie d’entraineur après la Coupe du Monde 2010", décrypte le journaliste.

D’après Vincent Duluc, Raymond Domenech reste "extrêmement marqué" par la déroute française en Afrique du Sud et le fiasco de Knysna, événement qui "gomme le fait que le FC Nantes va être entrainé par un ancien entraîneur finaliste de Coupe du monde". En 2006, Raymond Domenech était en effet déjà le sélectionneur de l’équipe de France battue en finale par l’Italie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.