PSG-Basaksehir: des "incidents inacceptables", selon le président de la Fédération française

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët vient de réagir suite aux propos racistes présumés proférés de la part d'un arbitre à un membre du staff turc, lors de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l'Istanbul Basaksehir. Il condamne fermement ces "incidents inacceptables".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (FRANCK FIFE / AFP)

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët a dénoncé ce mercredi des "incidents inacceptables" lors de PSG-Basaksehir en Ligue des champions mardi. La rencontre avait été interrompue suite à des accusations de racisme de la part d'un arbitre envers l'entraineur adjoint de l'équipe turque.

Le Graët condamne les incidents

"Je tiens à saluer l'attitude des deux équipes qui ont pris une décision forte et exemplaire en quittant le terrain. Ces incidents inacceptables n'ont pas leur place dans un stade", a réagi Le Graët dans un communiqué. Quelques semaines auparavant, il avait crée la polémique en affirmant que "le phénomène raciste dans le sport et dans le foot en particulier, n'existe pas, ou peu".

"L'enquête menée par l'UEFA devra faire la lumière sur ces incidents et prendre les sanctions nécessaires si des propos racistes ont été tenus", a-t-il ajouté au lendemain de la rencontre marquée par la décision des deux équipes de quitter la pelouse pour protester contre des propos jugés racistes de la part du 4e arbitre roumain Sebastian Coltescu.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.