PSG : Aminata Diallo en garde à vue après l'agression supposée de sa coéquipière, Kheira Hamraoui

Kheira Hamraoui a été victime d'une agression à Paris, dans la soirée du mardi 4 novembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La garde à vue d'Aminata Diallo a été levée jeudi 11 novembre.  (Matthieu Mirville / DPPI via AFP / Tim Nwachukwu /Getty Images via AFP)

La milieu de terrain du PSG et de l'équipe de France, Aminata Diallo, a été arrêtée, mercredi 10 novembre, à son domicile de Marly-le-Roi (Yvelines), et placée en garde à vue par les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles, rapporte le quotidien L'Equipe. Une information confirmée par le PSG dans un communiqué. Une enquête est en cours pour violences volontaires en réunion avec arme et préméditation, selon les informations de France Bleu Paris qui annonce éhalement qu'une deuxième garde à vue est également en cours, sans que la personne ait un lien de parenté avec la joueuse.

Le jeudi 4 novembre dernier, après une soirée organisée dans un restaurant du bois de Boulogne en présence de l'ensemble des joueuses et du staff parisien, Kheira Hamraoui avait été victime d'une violente agression. Présente dans le véhicule conduit par Aminata Diallo, Hamraoui en aurait été extraite. Deux personnes cagoulées s'en seraient ensuite pris à elle physiquement, portant notamment des coups de barre de fer sur ses jambes.

Le Paris Saint-Germain collabore avec le SRPJ de Versailles

Une agression longue de plusieurs minutes et aux séquelles physiques et morales. La joueuse, de retour au PSG durant l'intersaison, s'était vu poser des points du suture aux jambes et aux mains. Une blessure qui l'a privée de la rencontre de Ligue des champions face au Real Madrid, durant laquelle Aminata Diallo, qui évolue au même poste qu'elle, était titulaire. Lors de cette violente scène, Diallo, a été ceinturée par les agresseurs, explique une source au sein du club à France Bleu Paris. 

Dans un communiqué, le club de la capitale a réagi : "Le Paris Saint-Germain prend acte de la mise en garde à vue ce matin d’Aminata Diallo par le SRPJ de Versailles dans le cadre de la procédure ouverte suite à une agression jeudi soir dernier à l’encontre de joueuses du Club [...] Depuis jeudi 4 novembre au soir, le Club a pris toutes les dispositions nécessaires pour garantir la santé, le bien-être et la sécurité de ses joueuses. Le Paris Saint-Germain collabore avec le SRPJ de Versailles pour faire toute la lumière sur les faits. Le Club est attentif au déroulement de la procédure et étudiera les suites à y donner".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.