Ligue 1 : le PSG remplit sa mission contre Reims grâce à Mbappé, et avec Messi

Les Parisiens ont maîtrisé leur sujet face à Reims grâce à un doublé de Kylian Mbappé, dimanche, pour la quatrième journée de Ligue 1. Lionel Messi est entré à l'heure de jeu.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'attaquant parisien Kylian Mbappé a inscrit un doublé avec le PSG face à Reims, dimanche 29 août. (MATTHIEU MIRVILLE / AFP)

Deux étincelles et la lumière fut. Un doublé de Kylian Mbappé est venu renverser le plan des Rémois pour s'imposer 2-0 à l'extérieur, dimanche 29 août. Une soirée historique en raison de l'entrée de la superstar argentine Lionel Messi à la 60e minute à la place de Neymar. Une dernière demi-heure qui a soulevé les tribunes d'un stade Auguste-Delaune plein à craquer pour l'occasion.

Sans être fulgurant dans le jeu, le Paris Saint-Germain a fait la différence par Kylian Mbappé. Le réalisme de l'attaquant français, repositionné en numéro 9 par Mauricio Pochettino, a fait merveille pour marquer sur deux des trois tirs cadrés parisiens de la soirée. Suffisant pour remporter un quatrième succès en quatre rencontres et s'offrir les rênes du championnat avant la trêve internationale. 

Mbappé prend la lumière avant Messi

Dans la continuité de leurs trois premiers matchs en championnat, les Parisiens n'ont pas forcé leur talent pour mettre le Stade de Reims au tapis. Après des débuts timides, le collectif parisien a trouvé la faille sur une de ses premières incursions dans le camp rémois. Un centre appuyé de l'Argentin Angel Di Maria est venu sur la tête de Kylian Mbappé (15e) au premier poteau. Une efficacité sans flamboyance mais toujours aussi létale sous le maillot du PSG, avec 135 buts à son actif.

Reims s'est procuré peu de situations chaudes. Hormis un centre fuyant d'Ilan Kebbal (39e) et la feuille morte sans élan de Moreto Cassama sur le poteau de Keylor Navas (41e), la charnière centrale parisienne Marquinhos - Thilo Kehrer n'a pas souvent tremblé. Le but refusé par le VAR de Marshall Munetsi (51e) après un centre de Thomas Foket et un ballon mal repoussé par Keylor Navas, aurait toutefois pu changer la donne du match. Mais l'insaisissable Kylian Mbappé a fait le break du pied gauche sur un centre à ras de terre (63e), après une contre-attaque sur la droite foudroyante de l'excellent et déjà incontournable Achraf Hakimi.

Une troisième réalisation de la saison pour l'attaquant français et un symbole avant l'entrée de Lionel Messi (66e) à la place de Neymar. Bilan : quelques enchaînements de classe pour l'Argentin de 34 ans qui n'a pas fait dans le superflu. À l'image d'un PSG loin d'être a son maximum dans le jeu, le sextuple Ballon d'Or attendra pour pétiller sous les couleurs parisiennes. Une mise en bouche intéressante qui risque de s'intensifier contre Clermont, le 12 septembre au Parc des Princes. L'occasion ou pas de voir enfin la totalité de la triplette magique Messi -Neymar - Mbappé. Mais seule la fin du mercato le dira...

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers PSG

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.