Football : le PSG sera-t-il champion de France de Ligue 1 dès ce soir ?

Après le match nul entre Lille et Reims, le PSG peut devenir champion de France deux mois avant la fin du championnat en cas de victoire face à Strasbourg dimanche soir.

Le Paris Saint-Germain lors de la remise du trophée de champion de France de Ligue 1 le 12 mai 2018.
Le Paris Saint-Germain lors de la remise du trophée de champion de France de Ligue 1 le 12 mai 2018. (FRANCK FIFE / AFP)

La fin de la  31e journée de ligue 1 de football se dispute ce dimanche 7 avril, et le Paris Saint-Germain sera peut-être déjà sacré champion de France, deux mois avant la fin du championnat.

L'équation est simple : Comme Lille et Reims ont fait match nul dimanche après-midi, le Paris Saint-Germain ne pourra plus être ratrappé s'il l'emporte au parc des princes contre Strasbourg.

19 points d'avance au classement

Les parisiens peuvent être calmes, car s'ils ne sont pas titrés à l'issue de cette 31e journée de championnat, ils le seront la semaine suivante ou avant la fin du mois d'avril. Avec 19 points d'avance sur les lillois au classement, le Paris Saint-Germain ne risque plus d'être rattrapé.

S'ils sont sacrés, ils égaleraient alors leur record de précocité réalisé lors de la saison 2015 / 2016 avec Laurent Blanc aux commandes. Là encore, ils avaient décroché le titre après avoir disputé 30 matches de championnat.

Être sacré champion de France avant la dernière journée de championnat est déjà arrivé à Patrice Loko. "Évidemment c'est valorisant. Cette équipe du Paris Saint-Germain le mérite. Avec autant de points d'avance, c'est quand même extraordinaire. Et en plus collectivement, au niveau du jeu, c'est fort." L'ancien joueur du Paris Saint-Germain avait lui aussi été sacré en avance, mais avec le FC Nantes, en 1995.

Une seule défaite

Voir Paris sacré champion de France pour la sixième fois lors des 7 dernières saisons ne serait pas surprenant vu l'écart abyssal entre le club parisien et ses principaux adversaires. Cette saison, le PSG n'a d'ailleurs laissé planer aucun suspense, s'installant en tête du championnat dès la deuxième journée, et ne s'inclinant qu'à une seule reprise, le 3 février, contre l'Olympique Lyonnais lors de la 23e journée. "On sait que ce n'est jamais facile de gagner des matchs, surtout quand on joue à l'extérieur. Mais on est vraiment heureux de gagner" rappelle le milieu de terrain italien Marco Verrati.

En cas de match nul ou de défaite de Paris face à Strasbourg, le titre se jouerait alors la semaine suivante, avec un très prometteur Lille-PSG sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy de Villeneuve d'Ascq.