Football : Gérard Houllier est mort à l'âge de 73 ans

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France de football et entraîneur de l'OL et de Liverpool, Gérard Houllier, est décédé lundi matin.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Gérard Houllier, à Birmingham, en Angleterre, le 11 décembre 2010. (IAN KINGTON / AFP)

Gérard Houllier, ancien sélectionneur de l'équipe de France de football et entraîneur de Liverpool et de l'OL, est mort à l'âge de 73 ans, a appris franceinfo auprès du ministère des Sports lundi 14 décembre.

"Le football français lui doit beaucoup"

"Avec la disparition de Gérard Houllier, la France perd un grand entraîneur et le football, un technicien reconnu partout dans le monde, a écrit dans un tweet de condoléances la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Il était passionné par la transmission. Il va considérablement nous manquer." 

"Le football français lui doit beaucoup", a réagi de son côté Noël Le Graët, président de la Fédération française de football. "Le football français perd l’un de ses plus grands techniciens, et la Fédération française l’un de ses plus fidèles serviteurs. Gérard Houllier s’est distingué à tous les échelons du football", a-t-il souligné, en faisant part de sa "grande émotion" et de sa "profonde tristesse". 

Au-delà de ses qualités techniques unanimement reconnues, Gérard Houllier était un formidable pédagogue, ouvert d’esprit, chaleureux, accessible, profondément humain. 

Noël Le Graët

à franceinfo

Né dans le Pas-de-Calais, il a commencé sa carrière en tant que joueur amateur, notamment au Touquet, avant d'embrasser la carrière d'entraîneur professionnel. Après un passage au RC Lens au début des années 1980, Gérard Houllier s'engage avec le Paris Saint-Germain pour la saison 1985-1986 et décroche dans la foulée le premier titre de champion de France du club.

Il"fait partie de l'histoire du PSG", a réagi Luis Fernandez, ancien joueur et antraîneur du club parisien, lundi 14 décembre sur franceinfo."C'est le premier entraîneur avec lequel j'ai été capitaine et champion de France[en 1986], le premier titre qu'on a eu l'occasion de gagner avec ce club et Gérard en était l'entraîneur. J'en garde un bon souvenir. Il m'avait donné la responsabilité d'en être le capitaine", se souvient Luis Fernandez."C'était quelqu'un de très humain, de très proche" de ses joueurs.

Il mettait la bonne ambiance dans un groupe pour qu'il puisse s'exprimer et réussir.

Luis Fernandez

à franceinfo

En 1992, Gérard Houllier succède à Michel Platini en tant que sélectionneur national de l'équipe de France, mais échoue à qualifier les Bleus pour la Coupe du monde 1994. Il démissionne alors de ses fonctions mais reste directeur technique national. "Tous les entraîneurs sont critiqués (…) Il n'a peut-être pas eu la bonne génération [de joueurs] pour réussir", le défend Luis Fernandez.

En 1998, Gérard Houllier quitte la DTN et part entraîner le club mythique de Liverpool, en Angleterre, avec qui il remporte notamment la Coupe UEFA et la Supercoupe d'Europe en 2001, avant de revenir en France en 2005 en tant qu'entraîneur de l'Olympique lyonnais jusqu'en 2007 (deux titres de champion de France). En septembre 2016, le nordiste est de retour à l'OL, en tant que "conseiller extérieur".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.