Cet article date de plus de six ans.

PSG-Chelsea : c'est aussi la confrontation de deux entraîneurs

Le PSG reçoit Chelsea ce mardi soir en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Un esprit de revanche parisienne va souffler sur la rencontre. Ce match est aussi une confrontation entre deux entraîneurs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
 (PSG-Chelsea mardi soir, un match aussi entre deux entraineurs, Laurent Blanc et au premier plan José Mourinho © MaxPPP)

La première manche en conférence de presse lundi soir était très attendue. Il faudra finalement patienter jusqu’au match pour voir s'affronter Laurent Blanc et José Mourinho, par équipes interposées. Il n’y a pas eu véritablement d'échanges, même si l'entraîneur parisien, Laurent Blanc, a tenté de chatouiller l'égo de José Mourinho, en évoquant son tempérament.

"Je pense que José Mourinho va tout faire pour que le match prenne un petit peu de température, vous voyez ce que je veux dire… "

José Mourinho se réserve pour ce soir

Laurent Blanc a parlé en premier en début d'après-midi lundi. Il a été plus loquace, plus expressif que le technicien portugais. José Mourinho s'est exprimé en début de soirée et il a fait dans l'extrême sobriété. Un registre éloigné de sa réputation de provocateur. Pendant la conférence de presse, il a tenu son rôle en parlant d'une voix presque monotone, pas un mot plus haut que l'autre comme un écolier qui réciterait machinalement son texte. Mourinho a juste esquissé un petit sourire lorsqu'il a fallu apporter une réponse à la déclaration de Laurent Blanc

"Je ne réponds pas aux mots de Laurent. Posez-moi une meilleure question. On parle de la température ? Il fait froid en ce moment, très froid."

Pas d'affrontement avant le match : des conférences de presse très réservées suivies par Sébastien Hazard
écouter

Si José Mourinho n'a pas voulu faire de surenchère, c’est  parce qu'il est bien conscient que cet avant-match, il l’a déjà gagné. Son équipe va affronter un adversaire diminué. Les images du Paris-Saint- Germain terminant à neuf ce week-end contre Caen ont suffisamment marqué les esprits. Un coach contraint de regarder les joueurs blessés quitter la pelouse sans pouvoir les remplacer puisqu'il avait déjà effectué ses trois changements. La surenchère n'est pas utile. 

A LIRE AUSSI ►►► Le PSG contre Caen : deux points et quatre joueurs en moins

Un avant match gagné de longue date par José Mourino

Au mois de décembre 2014, José Mourinho répond à un journaliste sur son souhait lors du tirage au sort. Là, très calme, le coach de Chelsea répond que Paris ce serait une bonne chose, un déplacement facile pour nous et nos supporters.

Il faut rappeler que la saison dernière, Chelsea a sorti le PSG en quart de finale de la Ligue des champions. On a suffisamment reproché à Laurent Blanc son coaching un peu frileux, mais jusqu'à la 87ème minute à Stamford Bridge à Londres au match retour Chelsea était éliminé. Déclarer que tomber contre Paris serait un bon tirage, il faut du culot. En fait, c'est tout l'art de la communication de José Mourinho, selon Rolland Courbis, l'entraineur de Montpellier, qui aime lui aussi jouer avec les médias.

"En vérité, il a peur de rencontrer le PSG. Il prévoit justement que dans le cas d’un tirage au sort contre les parisiens,  lui,  il aura fait l’exploit de deviner avant, d’avoir anticipé, d’avoir senti les choses. De ce qui est peut être une défaite pour beaucoup, lui transforme cela en victoire."

La tactique et les calculs de José Mourinho vus par Rolland Courbis
écouter
 

Regard sur 1996

José Mourinho n'est pas qu'un grand communiquant, c’est aussi le détenteur d’un palmarès.  Il a gagné deux Ligues des champions en tant qu'entraineur. Puis il est passé par le Portugal, l’Italie, l'Angleterre et l’Espagne et il a remporté les championnats dans tous ces pays. Le palmarès impressionne-t-il Laurent Blanc ? Les deux hommes se connaissent depuis 1996. Ils sont alors tous les deux au FC Barcelone. Mais ils n'occupent pas du tout les mêmes fonctions. Laurent Blanc portait un maillot de joueur. José Mourinho a un rôle beaucoup moins intéressant. Selon le consultant football de France Info, Claude Le Roy, l’entraineur du PSG a de quoi s’étonner.

"Laurent Blanc a connu Mourinho alors qu’il était un assistant au FC Barcelone. Un interprète puis un assistant. C’est devenu sur capacité d’adaptation, son intelligence, l’entraineur le plus coté au monde. C’est sûr qu’il peut y avoir un peu d’incrédulité de la part de Laurent Blanc par rapport au parcours de Mourinho."

Le parcours étonnant et méritant du coach de Chelsea commenté par Claude Le Roy, consultant de France Info
écouter

Le match PSG-Chelsea se joue à à 20h45 ce mardi, tandis que le Bayern Munich rencontre le Shakhtar Donetsk. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.