Cet article date de plus d'un an.

Premier League : Renversant, Wolverhampton s'offre Manchester City pour la 2e fois cette saison

Rapidement réduit à dix contre onze, Manchester City se dirigeait pourtant vers une victoire tranquille contre Wolverhampton vendredi, menant 2-0 à la 50e minute. Mais la formation de Pep Guardiola a été renversée par les Wolves en deuxième période pour s'incliner finalement 3-2 au Molineux Stadium. Les Citizens manquent de récupérer la 2e place de Premier League à Leicester et laisse Liverpool poursuivre son envol.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.

Ils auraient pu récupérer la 2e place de Premier League et revenir à 11 points de Liverpool face à Wolverhampton ce vendredi soir, mais les Citizens ont vécu une très sale soirée au Molineux Stadium. Les hommes de Pep Guardiola ont été renversés 3-2 après avoir mené 2-0, et ainsi concédé leur deuxième défaite face à cet adversaire en championnat cette saison. Pas de 2e place donc. Les Reds gardent leur avance de 14 points (avec un match en moins). Et City rechute après 4 victoires consécutives toutes compétitions confondues.

Les Citizens n'ont pas été brillants vendredi soir, surtout quand on voit à quel point Liverpool a déroulé contre Leicester la veille (4-0). Après seulement 11 minutes de jeu, l'équipe de Guardiola a été réduite à 10 sur la première flèche décochée par Wolverhampton. Trouvé par une ouverture somptueuse de Conor Coady, Diogo Jota profite de l'espace laissé entre Nicolas Otamendi et Kyle Walker pour se présenter seul devant la surface. Sorti pour couper l'action, Ederson percute le Portugais qui venait de réussir le coup du sombrero. L'annihilation de l'occasion de but est retenue par l'arbitre de la rencontre, Martin Atkinson, qui adresse un carton rouge au gardien citizen (11'). Sergio Agüero cède alors sa place à Claudio Bravo.

Sterling manque deux penalties

La soirée s'annonçait compliquée pour les Mancuniens, face à un adversaire qui les avait déjà piégés à l'aller dans leur propre antre (2-0). Mais, les individualités sont toujours là. Touché par Leander Dendoncker dans la surface des Wolves, Riyad Mahrez obtient un penalty. Raheem Sterling se saisit du ballon et voit sa tentative être repoussée par Rui Patricio. Intervention de l'assistance vidéo à l'arbitrage. Sterling doit tirer à nouveau le penalty car deux joueurs adverses avaient un pied dans la surface au moment de sa première tentative. L'international anglais tire encore au sol à gauche et Rui Patricio repousse. Mais le cuir lui revient dans les pieds et il ne rechigne pas à ouvrir le score en marquant dans le but vide (25').

L'impression laissée n'est pas reluisante, mais ça passe. La première période s'achève sur un score de 1-0 au terme de 7 minutes de temps additionnel. Quand les joueurs reviennent des vestiaires, le rythme de la rencontre change complètement. Les Loups sortent des bois d'entrée de jeu avec une tentative non cadrée de Jota, trouvé par une louche de Raul Jimenez, parfait dans son rôle de point d'appui (46'). Mais, c'est à ce moment que City double la mise, sur sa seule vraie action de grande classe de la rencontre. Trouvé dans l'intervalle, Kevin De Bruyne a l'intelligence de choisir la passe vers l'avant sans contrôle pour Sterling, lequel s'échappe et trompe une deuxième fois Patricio, cette fois d'un piqué (50').

Adama Traoré en a fait sa spécialité

A ce moment du match, le sort semble s'acharner sur Wolverhampton et City semble se diriger vers un succès tranquille à l'extérieur. Mais les hommes de Nuno Espirito Santo bombent le torse et enclenchent un temps fort qui durera jusqu'à la fin du temps réglementaire. Quelques instants après une frappe de Jimenez effleurant le cadre (53'), Adama Traoré voit sa frappe croisée de l'extérieur de la surface terminer en poteau rentrant (55'). L'Espagnol body-buildé relance le suspense en inscrivant son troisième but contre City cette saison en Premier League (à l'aller il avait mis les deux buts du 2-0). Guardiola décide alors de consolider son milieu en remplaçant De Bruyne par Ilkay Gundogan (67'), procédant à son dernier changement.

Les alertes des locaux se multiplient (Dendoncker 63', Traoré 69', Saïss 73'). On sent venir l'odeur du chaos. Kyle Walker est particulièrement fébrile sur son côté droit. C'est finalement le latéral gauche Benjamin Mendy qui se rend coupable d'une erreur. L'international français a tenté de protéger un ballon se dirigeant en sortie de but, mais le colosse Adama Traoré lui a fait voir du pays sur un coup d'épaule réglementaire. Ce dernier a récupéré le ballon pour le transmettre à Jimenez, qui n'a plus qu'à conclure. Wolverhampton égalise : 2-2 (82'). Sept minutes plus tard, ce qu'on sentait venir se produit. Après un caviar de talonnade signé Jimenez, Matt Doherty met Otamendi sur les rotules et marque le 3e but des Loups (89').

Si Raheem Sterling passe tout proche du triplé et de l'égalisation à la 93e minute avec un coup franc sur la barre, Wolverhampton tient le choc. Le club promu en Premier League l'an passé s'offre Manchester City pour la deuxième fois en deux matches cette saison. A l'heure actuelle, les coéquipiers de Traoré sont 5e du championnat d'Angleterre, à seulement 2 points des places qualificatives pour la C1. Avec une seule défaite lors des 12 dernières rencontres toutes compétitions confondues (7 victoires, 4 nuls), les Wolves montrent les crocs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.