Premier League : Patrick Vieira s'en prend à un fan agressif d'Everton après la victoire des Toffees, la police britannique ouvre une enquête

Le coach français de Crystal Palace est sorti de ses gonds, jeudi, après avoir été chahuté par des supporters adverses sur la pelouse.

Article rédigé par
Maël Russeau - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Patrick Vieira lors de la rencontre entre Everton et Crystal Palace, le 19 mai 2022 au stade Goodison Park à Liverpool. (OLI SCARFF / AFP)

Généralement si stoïque, Patrick Vieira n'a pas réussi à conserver son calme. Après la rencontre entre Everton et Crystal Palace, jeudi 19 mai, le coach français des Eagles a envoyé un coup de pied à un supporter des Toffees. Un geste qui a fait beaucoup parler, et qui a conduit, au lendemain, la police britannique à ouvrir une enquête. "La police du Merseyside enquête sur une altercation survenue sur le terrain de Goodison Park à l'issue du match Everton - Crystal Palace, jeudi 19 mai", a-t-elle indiqué dans un communiqué, précisant n'avoir reçu "aucune plainte formelle". Les services de police travaillent avec le club d'Everton pour rassembler "toutes les images de vidéosurveillance disponibles".

Ça devait être un jeudi soir normal. Cela n'a pas été le cas. Alors qu'il devait traverser la pelouse de Goodison Park pour se rendre de son banc aux vestiaires, Patrick Vieira s'est trouvé face à une marée de supporters d'Everton, descendus sur la pelouse pour célébrer la victoire des leurs, synonyme de maintien en Premier League

Des insultes proférées

Dans ce contexte d'envahissement de terrain, un supporter, plus prompt à chambrer l'adversaire qu'à célébrer son club, s'en est pris verbalement au manager du club londonien. Dans sa vidéo, on l'entend s'en prendre au Français dans un vocabulaire fleuri "F*** off", avec des gestes obscènes à l'appui. S'il a semblé impassible au début, Vieira a fini par craquer. 

Rien de grave pour le fan qui a pu se relever, mais un acte qui fait parler, à raison, outre-Manche. Le champion du monde avec les Bleus en 1998, qui a refusé de commenter son geste, risque une suspension de la part de la Ligue anglaise et pourrait être suspendu pour les premiers matchs de la saison prochaine. La police britannique a annoncé ouvrir une enquête, au lendemain des faits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.