Cet article date de plus de deux ans.

Premier League : Manchester City facile vainqueur d'Huddersfield, et Tottenham tient le rythme

Encore de l'espoir: Manchester City et Tottenham ont battu les deux pires équipes de la Premier League dimanche, respectivement Huddersfield (3-0) et Fulham (2-1), pour rester dans la course au titre à l'issue de la 23e journée. Au classement, le leader Liverpool, vainqueur de Crystal Palace samedi (4-3), caracole en tête (60 pts), suivi à quatre longueurs par les "Citizens" (56 pts), puis plus loin, par les "Spurs" (51 pts).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (PAUL ELLIS / AFP)

Les hommes de Pep Guardiola n'ont pas forcé leur talent dans le Yorkshire, moins d'une semaine après le départ de l'entraîneur des "Terriers" David Wagner. Largement dominateurs, les Mancuniens n'ont que peu poussé vers l'avant, virant en tête à la pause grâce à un tir de Danilo dévié (18).

En seconde période, Sterling (54), sur un centre de Sané, puis  Sané (56), sur une remise d'Agüero, ont ensuite fait le trou en trois minutes, permettant aux "Citizens" de filer vers un succès aisé. De quoi parfaitement relancer De Bruyne, enfin libre de tout pépin et physique et titulaire pour la première fois en championnat depuis le Boxing Day.

Un Harry peut en cacher un autre

 De son côté, Tottenham pouvait dire adieu à ses espoirs de gloire printanière... Mais Harry Winks a surgi sur un centre de Nkoudou, après trois minutes de temps additionnel, pour donner une victoire poussive mais importantissime aux "Spurs".  

Toute la semaine, supporters et médias se sont demandé comment Tottenham pourrait bien faire sans son buteur Harry Kane, blessé jusqu'en mars. Mauricio Pochettino, qui doit aussi se passer de Son Heung-min (Coupe d'Asie) et Lucas Moura (blessé), n'avait pas d'autre solution que de donner une rare titularisation à Fernando Llorente.. Le choix a failli s'avérer catastrophique. Assez transparent, le grand espagnol a même mis les "Spurs" dans l'embarras en marquant contre son camp sur un corner (17).

Sans bien jouer, et face à des "Cottagers" compacts, Tottenham est tout de même revenu dans la rencontre grâce à sa détermination. Dele Alli (51) a égalisé de la tête puis Winks (90+3) a inscrit le but de la victoire, lui aussi de lea tête, après trois minutes de temps additionnel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.