Cet article date de plus de deux ans.

Premier League : Manchester City écrase Southampton sur son passage

Les hommes de Pep Guardiola ne s'arrêtent plus. Comme l'an dernier, la machine est lancée. Pas de quartier pour les adversaires. Cette fois, c'est Southampton qui en fait les frais (6-1). Les Citizens récupèrent le leadership de la Premier League et se détachent enfin de Liverpool, accroché à Arsenal samedi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Cinquième succès consécutif toutes compétitions confondues pour Manchester City. Les hommes de Pep Guardiola se sont imposés 6-1 contre Southampton. Une rencontre émaillée par un doublé Raheem Sterling, particulièrement excellent. Leroy Sané, David Silva et Sergio Agüero ont participé à la fête, ouverte par un csc du défenseur adverse Wesley Hoedt. Déjà 33 buts en Premier League pour les Citizens et surtout 29 points, soit deux de plus que Liverpool, accroché chez Arsenal samedi (1-1). Les coéquipiers d'Aymeric Laporte prennent seuls la tête du championnat d'Angleterre.

Chelsea: Hazard, retour gagnant

Chelsea s'est relancé en battant un accrocheur Crystal Palace (3-1).  Absent ces deux dernières semaines en raison d'une blessure au dos, Eden Hazard a fait basculer le match à Stamford Bridge. Avant l'entrée du Belge, tout n'avait pas été facile pour les "Blues". S'ils avaient ouvert le score grâce à Morata de près (32e), Townsend avait égalisé pour des "Eagles" dangereux (53e). Mais quelques secondes après son entrée, Hazard a provoqué un coup franc, sur lequel il a envoyé avec un peu de chance le ballon sur Morata.

L'Espagnol a ensuite réussi le geste parfait dans un angle fermé pour tromper Hennessey (65e). Cinq minutes plus tard, Pedro (70e) a plié le match sur un service d'Alonso. Des buts 100% ibériques qui permettent à Maurizio Sarri de rester invaincu cette saison lors de ses seize premiers matches à la tête des Londoniens.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.