Cet article date de plus d'un an.

Manchester United condamne le insultes racistes envers Paul Pogba

Lundi soir, le milieu français a été victime de nombreuses insultes racistes sur les réseaux sociaux après son penalty manqué face à Wolverhampton en championnat.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

La rencontre de Premier League entre Wolverhampton et Manchester United (1-1) lundi soir, a été marquée par des incidents en dehors de la pelouse. En effet, de nombreux messages racistes ont fusé sur les réseaux sociaux envers Paul Pogba, après son penalty manqué lors de la rencontre. Lundi, le club mancunien a volé au secours du Français dans un communiqué, en condamnant "catégoriquement" ces insultes. 

"Tout le monde à Manchester United est dégoûté par les injures racistes proférées contre Paul Pogba la nuit dernière et nous les condamnons catégoriquement", ont déclaré les Red Devils. "Les personnes qui ont exprimé ces opinions ne représentent pas les valeurs de notre grand club et il est encourageant de voir la grande majorité de nos fans condamner cela également sur les médias sociaux."

Le club a également précisé vouloir "identifier les quelques personnes impliquées dans ces incidents et de prendre les mesures les plus énergiques à notre disposition"

Les joueurs unis

Du côté des joueurs aussi, on est monté au créneau. "Manchester United est une famille. Paul Pogba est une énorme partie de cette famille. Si vous l'attaquez, vous nous attaquez tous.", a écrit Marcus Rashford sur Twitter. "À vomir. Les réseaux sociaux doivent faire quelque-chose à ce sujet", a écrit le défenseur Harry Maguire.
 

Phil Neville appelle au boycott des réseaux sociaux

"Je me demande simplement si, en tant que footballeurs, nous ne devrions pas quitter les réseaux sociaux. Twitter ne fait rien, Instagram ne fait rien, ils t'envoient un mail en disant qu'ils vont mener une enquête, mais rien ne se passe", a déclaré le sélectionneur de l'équipe féminine d'Angleterre Phil Neville.

Paul Pogba est le troisième joueur en Angleterre victime d'insultes racistes sur les réseaux sociaux en moins d'une semaine, après le jeune attaquant de Chelsea Tammy Abraham et Yakou Meite, de Reading en D2 anglaise. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.