Cet article date de plus d'un an.

Hatice Cengiz, fiancée de Jamal Khashoggi, le journaliste assassiné par le régime, appelle les supporters de Newcastle à dénoncer le rachat saoudien

Alors que la Premier League étudie depuis plusieurs semaines le rachat possible de Newcastle par le fonds souverain d'investissement d'Arabie Saoudite, cette acquisition crée d'importants remous au Royaume-Uni. Plusieurs acteurs se sont ainsi déjà opposés à ce rachat, dont la fiancée de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien assassiné par le régime en 2018. Après avoir interpellé la Premier League, Hatice Cengiz a appelé ce mercredi les supporters de Newcastle à ne pas accepter la vente du club aux Saoudiens.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 4 min.
 (DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY)

La Premier League vit des jours décisifs. En plus du projet Restart, qui doit permettre la reprise du championnat d'Angleterre en juin, les dirigeants du football anglais étudient depuis plusieurs semaines la possibilité d'un rachat de Newcastle par le Public Investment Fund (PIF), le fonds souverain d'investissement d'Arabie Saoudite. Alors que la Premier League consulte actuellement son règlement interne pour valider ou non ce rachat, plusieurs acteurs se mobilisent pour avertir sur les dangers d'une acquisition des Magpies par l'Arabie Saoudite.

Mercredi, c'est Hatice Cengiz qui s'est manifestée sur Twitter, en publiant une lettre ouverte à l'intention des supporters de Newcastle. La Turque était la fiancée de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien opposé au régime de Mohammed Ben Salman assassiné le 2 octobre 2018 dans le consulat d'Arabie Saoudite en Turquie. Un meurtre qui a entaché l'image de l'Arabie Saoudite sur la scène internationale. Avec sa lettre ouverte, Cengiz appelle les supporters des Magpies à ne pas se laisser tromper par ce rachat : "Nous ne devrions pas oublier que le meurtre de Jamal fait partie de nombreuses atrocités réalisées par le Prince et son cercle restreint."

Cengiz avait déjà transmis un courrier à la Premier League

Comme l'ONG Amnesty International UK, qui a averti la Premier League fin avril, la fiancée de Khashoggi dénonce la tentative de sport-washing de l'Arabie Saoudite, qui souhaite utiliser les valeurs positives véhiculées par le sport pour tenter de lisser son image à l'international. Un message que Hatice Cengiz avait également transmis au directeur général de la Premier League, Richard Masters, dans un courrier envoyé fin avril : "Il ne devrait pas y avoir de place en Premier League et dans le football anglais pour quelqu'un d'impliqué dans des actes aussi abominables. Le standing de la Première Division anglaise et du football anglais en général serait terni par ceux qui cherchent à se blanchir et utiliser le football anglais pour améliorer leur image et cacher leurs méfaits."

Consciente de la situation à Newcastle, où le président Mike Ashley est en poste depuis 2007 et est honni par l'ensemble des supporters en raison de son manque d'investissement, la fiancée de Khashoggi tente d'alerter les supporters : "Je souhaite vous faire réfléchir et vous demander si l'offre de Mohammed Ben Salman est réellement la bonne porte de sortie du désespoir dans lequel votre club et votre ville sont plongés". "Prenez en compte le fait que ce rachat pourrait faire de vous dans les mois et années à venir un club qui sera le foyer de ceux accusés de meurtre et de torture, et que vous devrez tenter d'atteindre les sommets du football avec ce nuage noir et menaçant au-dessus de vos têtes", écrit-elle dans cette lettre ouverte.

96,7% des supporters en faveur du rachat

Selon un sondage réalisé auprès de 3 000 membres du Newcastle United Supporters Trust (NUST), le plus gros groupe de fans des Magpies, 96,7% des sondés seraient en faveur d'un rachat. Hatice Cengiz s'attaque donc à une population qui semble déjà acquise au rachat du club par le PIF, malgré les accusations qui pèsent sur l'Arabie Saoudite. "Vous, en tant que supporters loyaux du club, avez quelque chose à dire là-dessus. Je vous supplie de vous unir pour protéger votre club et votre ville du prince et de ceux qui l'entourent. (...) Je vous pousse à transmettre ce message haut et fort à la Premier League, à vos dirigeants, aux élus de la ville et au monde. Votre voix sera tellement puissante", écrit Cengiz dans la lettre. Greg Tomlinson, représentant du NUST, avait confié fin avril à France tv sport que "être en faveur du rachat et condamner les actions de l'Arabie saoudite ne sont pas deux choses indissociables. Mais c'est le football en 2020. Nous ne choisissons pas nos propriétaires et ce n'est pas à nous de nous en occuper mais au gouvernement."

Alors qu'un électrochoc est donc attendu chez les supporters de Newcastle par Cengiz, cette dernière conclut sa lettre ouverte en expliquant que "nous ne devrions pas laisser le football être couvert de honte par ceux qui ne sont pas passionnés par ce sport magnifique, et qui ne pensent qu'à l'utiliser pour cacher leurs actions choquantes." Après Amnesty International et beIN Sports, dont le dirigeant Yousef Al-Obaidly a également transmis un courrier à la Premier League pour alerter les dirigeants sur ce rachat, Hatice Cengiz se manifeste donc pour la deuxième fois contre l'acquisition de Newcastle par le fonds souverain d'investissement d'Arabie Saoudite. Reste maintenant à savoir si ces différents témoignages et ces prises de position auront un réel impact sur la décision finale de la Premier League.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.