Football : la folie Cristiano Ronaldo, Erling Haaland le renversant, Karim Benzema voit triple… Ce qu’il faut retenir du week-end européen

Le retour des championnats a apporté son lot d’intrigues avec, notamment, le retour fracassant de Cristiano Ronaldo à Manchester United et celui, beaucoup plus timide, d'Antoine Griezmann à l'Atlético de Madrid parfaitement suppléé par Thomas Lemar. 

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Karim Benzema, Cristiano Ronaldo et Erling Haaland ont brillé ce week-end en Europe.  (AFP)

Les championnats étrangers ont encore une fois rythmé la planète football. Le retour gagnant de Cristiano Ronaldo avec Manchester United, un Erling Haaland en feu avec Dortmund, un Odsonne Edouard rapide comme l'éclair, Benzema toujours indispensable et un Lemar en sauveur : voilà ce qu'il faut retenir du week-end européen. 

Ronaldo voit double pour sa première

Pour son premier match avec Manchester United depuis le 27 mai 2009 et une défaite des Red Devils face au FC Barcelone en finale de Ligue des champions (0-2), Cristiano Ronaldo a brillé en inscrivant un doublé et en propulsant les siens vers une large victoire face à Newcastle United (4-1).

Devant un Old Trafford aux anges, prêt à exploser à chaque touche de balle de sa légende, CR7 a montré à tout le monde qu’il a largement le niveau pour dominer en Premier League, le championnat le plus compétitif du monde.

Haaland renverse le Bayer Leverkusen

Dans un choc de Bundesliga entre le Borussia Dortmund et le Bayer Leverkusen, Erling Haaland a (encore) dominé. Le “cyborg” norvégien a inscrit un second doublé cette saison, accompagné d’une passe décisive pour Julian Brandt. Et quel doublé ! Mené à trois reprises par une équipe du Bayer Leverkusen en forme offensivement, Dortmund est à chaque fois revenu, porté par son attaquant norvégien.

Buteur sur le penalty de la gagne, Haaland permet à son équipe de monter sur le podium du championnat. Moussa Diaby, néo-international bleu, a marqué son troisième but cette saison en Bundesliga.

Odsonne Édouard a eu besoin de 30 secondes

Il a fallu 30 secondes à l’attaquant français Odsonne Édouard pour inscrire son premier but avec Crystal Palace, qu'il a rejoint cet été en provenance du Celtic Glasgow. Passé par Toulouse, Édouard a marqué sur son premier ballon en Premier League face à une équipe de Tottenham dépassée.

Des débuts en fanfare pour le Français qui en a même rajouté une couche en inscrivant un deuxième but dans le temps additionnel pour porter la marque à 3-0. C’est la première victoire de Crystal Palace et de son nouveau coach, Patrick Vieira, en Premier League cette saison.

Lemar délivre l’Atlético de Madrid 

Les Colchoneros fêtaient le grand retour d'Antoine Griezmann, mais Thomas Lemar lui a volé la vedette en offrant la victoire aux siens (2-1) au bout d’un temps additionnel interminable de 10 minutes. Avant cela, l’Atlético avait dû cravacher pour revenir au score face au promu, l'Espanyol Barcelone, qui a livré une partition extrêmement encourageante.

Rentré à la pause, Thomas Lemar a alors délivré son équipe à la 90e+9. Antoine Griezmann, titulaire, est sorti à la 59e dans une rencontre où il a été transparent.

Benzema et Camavinga soignent le retour du Real à Santiago Bernabeu

560 jours après, le Real Madrid a retrouvé son enceinte de Santiago Bernabeu. Un retour attendu, et qui a été la hauteur des espérances, contre le Celta Vigo (5-2). Mal partis sur l'ouverture du score de Santi Mina, les joueurs de Carlo Ancelotti ont vite remis le rouleau compresseur merengue en marche.

Karim Benzema a signé un joli triplé et montré qu'il était une fois de plus le leader de cette équipe. Et pour ne rien gâcher, Eduardo Camavinga s'est mêlé à la fête. Pour sa première sous le maillot du Real Madrid, l'ancien rennais n'a eu besoin que de six minutes pour faire trembler les filets (72e) et aggraver le score. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.