Cet article date de plus de sept ans.

Enrichissement record pour MU

Le club de Manchester United, contrôlé par l'homme d'affaires américain malcolm Glazer et côté à la bourse de New York, a généré en 2012-2013 un chiffres d'affaires record de 363.2 millions de livres (434.4 millions d'euros), soit 13.4% de hausse par rapport à l'exercice précédent.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Lors de l'exercice clos le 30 juin 2013, la progression du chiffre  d'affaires a été soutenue par l'augmentation en nombre et en volume des  partenariats commerciaux. Les recettes tirées du sponsoring ont ainsi progressé de 44,1% sur un an, à  90,9 millions de livres (108,7 M EUR), grâce aux partenariats signés notamment  avec la compagnie aérienne russe Aeroflot et à le groupe financier Aon. Les bénéfices du club aux 20 titres de champion d'Angleterre contrôlé par  l'homme d'affaires américain Malcolm Glazer et coté à la Bourse de New York, ont progressé de 29,7% à 152,2 M de livres (182,4 M EUR) alors que  l'endettement a reculé de 10,9% à 389,2 M de livres (465,4 M EUR). 

Si Manchester United a généré un chiffre d'affaires record, il reste  toutefois bien inférieur à celui du Real Madrid qui, pour la deuxième saison  consécutive, a vu son chiffre d'affaires dépasser les 500 millions d'euros  (520,9 M EUR) en 2012-2013. La direction des "Red Devils" s'attend toutefois à dépasser le seuil des  500 M EUR rapidement: elle table pour la saison 2013-2014 sur un chiffre d'affaires "compris entre 420 et 430 millions de livres", soit entre 502 et 514 millions d'euros, avec des objectifs sportifs relativement modestes à savoir  une 3e place en Championnat d'Angleterre et une participation aux quarts de  finale de la Ligue des champions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.