Cet article date de plus de deux ans.

Cardiff demande l'aide des clubs de Premier League pour ne pas payer le transfert d'Emiliano Sala

Le club gallois de Cardiff aurait contacté ses homologues de Premier League pour éviter de payer à Nantes le montant du transfert d'Emiliano Sala selon les informations du Daily Mail.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (GEOFF CADDICK / AFP)

La bataille continue entre Cardiff et Nantes autour de l'indemnité de transfert d'Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion et inhumé samedi à Progreso (Argentine). L'information, venue du pas toujours fiable Daily Mail, est à prendre avec précaution. Selon le quotidien anglais, le club gallois aurait contacté les autres clubs de Premier League par courrier pour demander de l'aide et éviter de payer les 17 millions d'euros demandés. 

Un prix artificiellement augmenté

Pour Cardiff, le prix d'Emiliano Sala aurait été artificiellement gonflé, notamment par l'intermédiaire Willie McKay. Dans un email adressé au joueur avant son transfert, l'agent britannique a admis avoir inventé des intérêts d'autres clubs. Cardiff a donc contacté ses homologues de Premier League pour vérifier si certains étaient effectivement intéressés, notamment West Ham ou Everton. 

Des "anomalies"

Plus tôt dans la semaine, Mehmet Dalman, le président de Cardiff, avait évoqué des "anomalies" dans le transfert d'Emiliano Sala. "Si, contractuellement, nous sommes obligés de les payer, alors nous le ferons, avait-t-il expliqué à la BBC. Nous sommes un club honorable. Mais si nous n'y sommes pas obligés, et il existe quelques anomalies dans le contrat, il est certain que vous attendriez que moi, en tant que président et gardien des intérêts de ce club, que j'examine et défende notre position. C'est ce que nous faisons."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Premier League

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.