Polémique après les propos de Sagnol sur "les joueurs africains"

L'entraineur de Bordeaux Willy Sagnol est au cœur d'un début de polémique. L'ancien défenseur des Bleus, recruté cet été pour remplacer Francis Gillot sur le banc des Girondins, s'est attiré les foudres pour avoir évoqué les caractéristiques du "joueur africain typique".

(Willy Sagnol au coeur d'une polémique © MAXPPP)

C'est au cours d'une rencontre lundi avec des lecteurs du journal Sud-Ouest que Willy Sagnol, interrogé sur le départ probable de nombreux joueurs à la Coupe d'Afrique des nations l'an prochain, répond qu'il souhaite recruter moins de joueurs africains. Avant d'en vanter les qualités, d'une manière qui fait beaucoup parler depuis :

 

"L'avantage du joueur typique africain, c'est qu'il est pas cher quand on le prend, c'est un joueur qui est prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline, il faut de tout. Des Nordiques aussi. C'est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité", explique Willy Sagnol (à 18 minutes sur la vidéo)

Des réactions indignées

Ce sont ces propos sur "le joueur typique africain" qui valent à Willy Sagnol d'être au cœur d'une polémique. Lilian Thuram, son ancien coéquipier en bleu et figure de la lutte contre le racisme, s'est dit "surpris et déçu" . SOS racisme, de son côté, dénonce des paroles qui renvoient à une expression décomplexée du racisme anti-noir. L'association demande des sanctions à la hauteur de la gravité de ces propos et va peut-être déposer plainte.

 

"Ce qui m'a surpris, c'est la comparaison entre le joueur africain et le joueur nordique qui est d'avantage technique et intelligent. J'ose espérer que ses propos relèvent d'avantage de la maladresse que le fond de la pensée de l'entraîneur des girondins ", explique sur France Info Naïma Charai, responsable de la lutte contre le racisme et la citoyenneté au Conseil régional d'Aquitaine.

"Il est à côté de la plaque" (Claude Leroy

"Ça me parait incroyable qu'on puisse entendre ça ", lance Claude Leroy, sélectionneur du Congo et consultant football de France Info.

"On a l'impression qu'il a pris Eric Zemmour et Patrick buisson en conseiller en communication…On a l'impression qu'il est encore à l'époque d'avant françafrique ou des tirailleurs sénégalais qui étaient de la chair à canon ", poursuit-il.

Très en colère, Claude Leroy ne croit pas à la "maladresse " : "Il est complètement à côté de la plaque. C'est du racisme sous-jacent. Ça fait peur. Willy Sagnol est un jeune entraineur qui manque un peu de culture ." 

Ça me parait incroyable qu'on puisse entendre ça" (Claude Leroy
--'--
--'--

"L'incrédulité" de Sagnol

De son côté le club bordelais, indigné, fait savoir dans un communiqué que son entraineur éprouve un sentiment d'incrédulité et de colère face à l'interprétation erronée et raccourcie de ses propos. Preuve à l'appui fournie par le club : Willy Sagnol a choisi  de confier le brassard de capitaine à Laminé Sané, international sénégalais. Le joueur africain a d'ailleurs réagi aux propos de son entraineur, estimant qu'il "avait été maladroit ", mais qu'il le "soutient et que ce n'est pas quelqu'un qui a l'esprit tordu ou des idées males placées ".

"C'est un bon coach et on a confiance en lui. J'espère qu'on ira très loin avec lui" (Laminé Salé, capitaine des Girondins de Bordeaux)
--'--
--'--