Affaire Pogba : "un être malsain" lié au "crime organisé" et adepte de la sorcellerie... Paul Pogba visé par une nouvelle salve d'accusations de son frère Mathias

Actuellement en détention, Mathias Pogba a publié une trentaine de vidéos sur les réseaux sociaux vendredi, dans lesquelles il ajoute de nouvelles accusations envers son frère Paul.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
Paul Pogba (à droite) et son frère Mathias Pogba (à gauche) marchant lors d'un match caritatif à Tours, dans le cadre de l'événement "48h pour la Guinée", le 29 décembre 2019.  (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Près d'un mois après les premiers messages de Mathias Pogba sur les réseaux sociaux, promettant des révélations sur son frère Paul, il a joint la parole aux actes. Bien qu'actuellement en détention, après sa mise en examen pour "extorsion en bande organisée" et "participation à une association de malfaiteurs en vue de préparation d'un crime", le frère de Paul Pogba a publié une salve de messages et de vidéos, programmés tous très tôt, vendredi 23 septembre, sur Twitter. Fidèle à ses premiers messages datant de fin août, il a de nouveau lancé des accusations contre son frère, Paul Pogba. 

Dans une série d'une trentaine de vidéos qui ont valeur "d'assurance pour sa vie" d'après lui, il y décrit d'abord un frère "hypocrite", "criminel", "un être malsain", "prêt à tout pour arriver à ses fins", et qui "prend du plaisir à dominer, mépriser, humilier les autres et en particulier sa famille", qu'il a "plongée dans la tourmente et la tristesse". Dans la même veine que sa première série de vidéos, l'aîné de la fratrie Pogba se filme assis et lit son texte, préalablement écrit sur une feuille blanche. Butant sur de nombreux mots dans sa lecture, il répète une grande partie de ses premières accusations, tout en les précisant.

Des liens avec le crime organisé évoqués

Surtout, Mathias Pogba pointe les liens que son frère aurait tissés avec le "crime organisé". "C'est la raison pour laquelle notre famille et nos proches sont en danger aujourd'hui. Mon frère (...) a toujours eu dans son entourage des criminels et des délinquants et qu'il l'a encore aujourd'hui (...). Le problème est qu'il s'est servi de ces relations et de leurs noms pour se protéger dans la rue et pour faire affaire avec eux, dans le but qu'ils fassent des choses pour lui et qu'ils fassent couler le sang pour lui", affirme-t-il. 

Mathias Pogba explique aussi ne pas avoir été au courant de "ces agissements jusqu'à ce qu'il trahisse ses hommes de main et qu'il s'enfuie sans prévenir personne, nous abandonnant à notre sort notre mère et moi, laissant sa famille et ses proches devenir les cibles de ces bandits." Il précise aussi que certains de ses proches se sont déjà fait "agresser et tirer dessus à cause de lui". 

Il raconte qu'un proche de Paul Pogba a été victime d'une blessure par balle commise par les "bandits" qui en voudraient à sa famille. Il confie également avoir été "braqué" et affirme que ces mêmes personnes ont brûlé des voitures de la famille et ont "mis le feu" chez sa mère.

Mathias Pogba a également réitéré ses accusations à l'encontre de l'agent de son frère Rafaela Pimenta, devenue "indispensable" dans la vie de Paul. Mathias parle même d'emprise de cette femme sur son frère. "Celle-ci a pris la relève tant au niveau professionnel que de la manipulation." D'après lui, c'est elle qui a conduit son frère à changer de comportement et qui a œuvré à "l'isoler pour mieux l'influencer et le manipuler. (...) Rafaela a pu se gaver sur son dos comme avec aucun autre joueur. (...) Lorsque je l'ai appelée à l'aide parce que ma vie et celle de ma famille étaient en danger, elle m'a tout simplement ignorée. Étant par cela soit complice de mon frère, soit faisant au moins preuve de non-assistance à personne en danger."

Sorcellerie et marabout

Dans son lot de révélations, Mathias accuse encore Paul d'avoir marabouté, à l'aide d'un "sorcier", plusieurs de ses coéquipiers en équipe de France, dont Kylian Mbappé et de "saboter ses matchs". Toujours selon les dires de Mathias, ce marabout "prénommé Ibrahim, surnommé Grande (...), est un proche de l’ancien international Alou Diarra. Mon frère l’a rencontré grâce au joueur Serge Aurier, lui ayant recommandé son marabout." 

"Le tournant fut la Coupe du monde 2018 où Paul, encore plus croyant envers le sorcier qu’envers Dieu, chargea le sorcier d’assurer la victoire de l’équipe de France, lance Mathias Pogba. D'après lui, son frère a continué à faire appel au "sorcier" pendant la Ligue des champions pour s'assurer que son équipe, Manchester United, soit victorieuse. 

Il donne notamment en exemple le huitième de finale retour PSG-Manchester United, qui avait vu les Red Devils de Paul Pogba renverser et éliminer le club de la capitale, le 6 mars 2019 (3-1 après la défaite 0-2 à l'aller). "A la demande de Paul, le sorcier a été chargé de neutraliser Kylian Mbappé qui connaissait alors une ascension rapide, dépassant largement la notoriété de Paul (...). Kylian ne fut que l’ombre de lui-même face à une équipe de réserve", raconte-t-il. Dans ce contexte, Paul Pogba serait devenu, au fil des années, de plus en plus proche de ce marabout, et de plus en plus dépendant. Paul lui aurait versé entre "75 000 à 100 000 euros" pour chaque demande, et ce "une à deux fois par mois", pendant plusieurs années, via un coursier. Des cadeaux auraient même été ajoutés à la facture, dont une cadillac, toujours selon Mathias.

Mathias Pogba a promis, si "le temps lui est donné", de revenir sur les réseaux avec "une nouvelle série de vidéos en plusieurs épisodes" où il prendrait "le temps de présenter chaque preuve" de ce qu'il affirme et "d'inviter les témoins et victimes" à témoigner.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Paul Pogba

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.