Ligue 1 : Lyon domine Monaco grâce à l'entrée fracassante de Lucas Paqueta

L'OL a pris le meilleur sur l'ASM samedi grâce à un très grand Lucas Paqueta, entré après l'heure de jeu moins de 48h après sa titularisation avec le Brésil.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La joie lyonnaise après leur ouverture du score sur penalty face à Monaco, le 16 octobre au Groupama Stadium.  (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

Un seul être entre en jeu et tout peut basculer. Dans un match équilibré entre Lyon et Monaco, comptant pour la 10e journée de Ligue 1, les Rhodaniens se sont finalement imposés contre un concurrent direct à la Ligue des champions (2-0), samedi 16 octobre, grâce à la rentrée fracassante de Lucas Paqueta, à l'origine des deux buts. Ces trois points permettent à l'OL de dépasser son adversaire du soir et de s'installer provisoirement à la 5e place du championnat.

L'énorme ovation du stade à son entrée

"S'il joue cette nuit, c'est complètement impossible qu'il soit dans le groupe", avait pourtant prévenu l'entraîneur Peter Bosz, jeudi. Moins de 48h plus tôt, Lucas Paqueta était bien titulaire avec le Brésil contre l'Uruguay et le coach néerlandais n'a pas tenu parole. "On a beaucoup discuté avec le staff médical, expliquait-il sur Canal+ Décalé. C'était un gros risque ce soir, il a été payant."

Bien lui en a pris, au plus grand plaisir des supporters lyonnais offrant une énorme ovation à leur idole à la 67e minute. Le grand frisson ressenti dans le Groupama Stadium lors de son entrée à la place de Rayan Cherki a auguré, sans le savoir, un tournant dans ce duel d'européens.

Des fans à ses coéquipiers, tous les Lyonnais ont semblé revigorés par l'entrée de Paqueta. Comme s'ils savaient que son talent allait une nouvelle fois porter l'OL, à l'instar de son début de saison tonitruant dans la ville des lumières. "A chaque fois qu'il est sur le terrain, il fait des différences individuelles", a d'ailleurs admis Jason Denayer au micro de Canal+ Décalé.

Dès ses premiers ballons, la foule s'est électrisée et la rencontre a basculé alors que l'ancien Milanais venait de parcourir 9 000 kilomètres avec 6 heures de décalage horaire. Six minutes après son entrée en jeu, il servait Léo Dubois qui provoquait la faute dans la surface d'Axel Disasi (73e). Bien en vue depuis le début de match, Karl Toko-Ekambi le transformait pour offrir la victoire à son équipe (75e).

Une passe aveugle de l'extérieur du pied

La dernière passe de Paqueta n'est que la face visible de sa performance décisive du soir. Sa vision du jeu et son aisance technique (3 dribbles réussis) rendraient la vie facile à n'importe quelle formation de Ligue 1. C'est Lyon qui a la chance de profiter de ce joyau à l'image de sa passe à l'aveugle donnée à Emerson de l'extérieur du pied sur le second but lyonnais inscrit par Jason Denayer (90e).

Lyon était pourtant au bord de la rupture avant que sa star n'entre en scène. A deux reprises, Monaco avait eu l'occasion d'ouvrir la marque en transition, mais les coups ont été mal négociés (54e, 57e). La chance était passée pour l'ASM qui a trop subi en première période en l'absence notamment d'Aurélien Tchouaméni et Sofiane Diop (suspendus).

Nübel longtemps le sauveur monégasque

Pour l'OL, Anthony Lopes manquait à l'appel, suspendu également, mais son remplaçant Julian Pollersbeck a vécu une première titularisation sereine en Ligue 1. Au contraire d'Alexander Nübel. Souvent critiqué à raison depuis le mois d'août, le portier monégasque a longtemps repoussé les assauts lyonnais, en particulier ceux de Karl Toko-Ekambi (22e, 26e et 70e).

Puis Paqueta a quitté son survêtement, remplacé Ryan Cherki titularisé exceptionnellement en pointe, et la rencontre a définitivement basculé. Au plus grand bonheur des Lyonnais qui se replacent au classement avant de défier le Sparta Prague, jeudi, en Ligue Europa.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers OL

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.