Ligue 1 : sans Messi, le PSG s'en est remis à Hakimi face à Metz

Grâce à un doublé d'Achraf Hakimi, Paris s'est imposé in extremis à Metz, mercredi, et reste invaincu malgré l'absence de Lionel Messi. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Achraf Hakimi a inscrit un doublé lors du match Metz-PSG, le 22 septembre 2021.  (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Avec ou sans Messi, le résultat est le même, l'attaque du PSG ne fait pour l'instant rêver que sur le papier. Alors Paris tente de trouver d'autres solutions : après Ander Herrera contre Bruges et Clermont, ce fut au tour d'Achraf Hakimi de se transformer en sauveur mercredi soir. Privé de Lionel Messi, blessé, Paris l'a emporté de justesse dans le temps additionnel face à Metz grâce à un doublé de son latéral droit, lors de la 7e journée de Ligue 1. De son côté, le duo Mbappé-Neymar, particulièrement scruté en l'absence de la Pulga, n'a pas retrouvé la complicité et l'efficacité qui étaient les leur avant l'arrivée de l'Argentin.

Alors le PSG a finalement dû s'en remettre à son arrière droit, recruté cet été de l'Inter Milan. A la 5e minute, d'abord, avec un très bon service du Brésilien pour Icardi, dont la frappe est renvoyée par un Messin sur Hakimi. Puis, dans la toute fin du temps additionnel, sur une nouvelle récupération de Neymar, permettant à l'arrière droit du PSG d'enrouler une belle frappe du pied gauche afin de délivrer Paris du piège tendu par les Messins.

Performant depuis le début de saison, le latéral marocain a déjà inscrit trois buts et délivré une passe décisive en sept matchs de championnat, soit juste une réalisation de moins que Kylian Mbappé (4 buts, 3 passes décisives).

Pourtant, Neymar et le Français semblaient avoir retrouvé leurs automatismes en début de rencontre, échangeant douze ballons en à peine quinze minutes. Kylian Mbappé, positionné en faux numéro 10, s'est même procuré plusieurs occasions franches, sans réussir à conclure. Comme ce fut le cas à la 10e minute : parfaitement servi par Neymar dans le dos de la défense messine, le Français s'est heurté à Oukidja en voulant le dribbler.

La magie n'opère toujours pas en attaque

Mais après vingt très belles minutes, l'attaque du PSG a cessé de combiner et n'a plus réussi à trouver les failles. De son côté, Metz a arrêté de subir et d'être spectateur, se procurant plusieurs occasions avant de trouver la solution grâce à un but de Kouyaté de la tête (38e).

Mbappé a, par ailleurs, montré quelques signes de fébrilité durant la rencontre. Alors qu'il devait rendre le ballon à Metz, l'international français a lâché une passe lobée étonnament puissante et flottante en direction du but, qui a contraint Oukidja à sortir une parade incroyable sur sa ligne pour éviter le but.

Neymar, quant à lui, s'est montré sur certaines actions trop individualiste, tentant de faire la différence en solitaire à travers des gestes techniques manqués. A l'image d'une roulette un peu trop ambitieuse, tentée à l'entrée de la surface et dégagée par Pajot (78e).

Le Paris Saint-Germain ne pourra pas toujours s'en remettre à ses défenseurs pour l'emporter, d'autant que les Parisiens ont encaissé un but pour la 5e fois en 7 journées. Les hommes de Mauricio Pochettino doivent rapidement parvenir à trouver un certain équilibre en attaque. Le PSG reste un leader invaincu en Ligue 1, mais le PSG n'a toujours pas convaincu depuis la reprise de la saison. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Neymar

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.