Cet article date de plus de huit ans.

Montpellier sacré champion de France de foot

Grâce à sa victoire sur Auxerre à l'issue d'un match interminable, le club de Louis Nicollin remporte son premier titre de champion de Ligue 1.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La joie des supporters de Montpellier après le titre de champion de France. (PASCAL GUYOT / AFP)

Montpellier a remporté, dimanche 21 mai, le premier titre de champion de France de son histoire en battant les Auxerrois 2 à 1, lors de la dernière journée de Ligue 1. Le club héraultais, 13e budget de L1 (36 millions d'euros), devance le Paris SG, deuxième du classement après sa victoire à Lorient (2-1) et qui a dépensé plus de 100 millions d'euros en recrutement cette saison depuis son rachat par des investisseurs qataris. Le club héraultais est le 19e club à remporter le titre, le premier nouveau venu depuis Lens, en 1998.

Manuel Valls gâté pour son premier match en tant que ministre

Le match a été rendu interminable par des jets de projectiles de la part des supporters auxerrois, furieux de leur descente en Ligue 2, et des interventions de CRS dans les tribunes. Ces deux interruptions, alors que le ministre de l'Intérieur Manuel Valls était présent, ont provoqué un décalage énorme dans la soirée. 

Ainsi le match des Parisiens, lui aussi interrompu en première période à cause de fumigènes, s'est achevé dans les temps, bien avant celui de Montpellier, accentuant le suspense quant à l'issue de la soirée. Le Paris SG espérait en effet une défaite des Héraultais pour remporter le titre. Mais le Montpelliérain Utaka a mis fin au suspense, avec son deuxième but en fin de match (2-1, 85e).

La Comédie exulte, et Loulou pleure

Le centre-ville de Montpellier a explosé de joie dimanche au coup de sifflet final, tandis que Louis Nicollin, l'exubérant président du club, essuyait quelques larmes. 

Louis Nicollin, président de Montpellier, a souffert le martyre sur le banc de son club, avant le titre de champion, le 20 mai 2012. ( / MAXPPP)

Quelque 20 000 personnes s'étaient réunies place de la Comédie où était retransmis le match sur écran géant. 

Sylvain Daubas - France 2

Vers minuit, soit trente minutes après la fin de la rencontre, des milliers de fans continuaient d'affluer en chantant vers le centre-ville, remplissant les rues d'une vague humaine. "C'est énorme, c'est fabuleux, ils l'ont fait !", s'est ainsi réjouit, larmes aux yeux et bière à la main, Guillaume, Montpelliérain de naissance et de cœur. 

Parade dans la ville

Après une nuit forcément très courte, Olivier Giroud et ses partenaires, accompagnés de leur entraîneur René Girard, paraderont dans les rues de la ville, lundi, entre 17 et 18 heures, à bord d'un bus à impériale. Le trophée de champions de France leur sera remis vers 18h30, sur le parvis de l'Opéra Comédie, par Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP).

L'équipe de l'exubérant président Louis Nicollin s'est aussi qualifiée pour la plus prestigieuse des compétitions de club, la Ligue des champions, qu'elle découvrira. Reste à savoir si Montpellier gardera ses joyaux - Belhanda et Giroud - dans son effectif, alors que ces deux joueurs seront très convoités lors du mercato (la presse allemande verrait bien Giroud aller au Bayern Munich).

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.