Mondial : les Bleus enflamment les réseaux sociaux

L'équipe de France gagne sur les terrains de cette Coupe du Monde mais aussi sur les réseaux sociaux. Lors des trois matches de poules, plus de 1.5 million de commentaires et de messages concernant les Bleus ont été postés sur Twitter et Facebook selon une étude publiée par "L’Argus de la presse" et "Talkwalker by Aura Mundi".

(Les Bleus font un selfie dans un avion au Brésil © Twitter)

Alors que Twitter a enregistré 300 millions de messages lors de la phase de poules du Mondial - soit deux fois plus que lors des Jeux Olympiques de Londres en en 2012 -, l'opération séduction lancée par les Bleus sur les réseaux sociaux fonctionne à merveille.

Record contre le Honduras

D'après le baromètre diffusé après la phase de poules par L’Argus de la presse et Talkwalker by Aura Mundi , la première rencontre - toujours la plus attendue par les supporters - contre le Honduras (3-0) a été le match de la France le plus commenté sur Twitter et Facebook avec plus de 689.000 messages.

Vient ensuite le large succès contre la Suisse (5-2), dans les mêmes eaux, avec plus de 586.000 commentaires. Seul le dernier match face à l'Equateur (0-0), terne et sans réel enjeu, a fait deux moins de trafic avec 291.000 messages.

Benzema, superstar

L'attaquant Karim Benzema est la star de l'équipe de France. Mais il l'est égalemet sur les réseaux sociaux. Il est le joueur le plus cité lors de ces rencontres avec un pic lors de ses buts.

Si les réseaux sociaux étaient la vitrine des critiques et de l'amertume des supporters lors de la dernière Coupe du monde et de l'Euro 2012, les messages sont globalement positifs après ce début de Mondial prometteur.

Nouveau pic contre le Nigeria ?

Selon une enquête Ipsos-Steria pour L'Argus de la presse réalisée mi-mai, 20% des personnes interrogées qui suivront la Coupe du monde envisageaient de commenter les matches sur les réseaux sociaux.

Et il y a fort à parier que les messages sur les Bleus devraient exploser ce lundi contre le Nigeria, match couperet pour les hommes de Didier Deschamps et dont le coup d'envoi est à 18h, heure de pointe sur les réseaux sociaux.