Cet article date de plus de neuf ans.

Mondial, jour 20 : s’il ne fallait retenir que ça...

Les Bleus éliminés, le Brésil et l’Allemagne qualifiés… Vous avez raté cette 20e journée de la Coupe du Monde ? Ne vous inquiétez pas, France Info pense à vous. Voici notre résumé en tweets, chiffres et images.
Article rédigé par Matthieu Mondoloni
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (Un supporter brésilien rend à sa manière hommage à Hulk, l'attaquant de la Seleçao. © REUTERS/Stefano Rellandini)

L'image du jour

Neymar reste au sol et c'est tout le Brésil qui sombre. Après une vilaine faute du Colombien Zuniga qui le charge dans le dos, l'attaquant star de la Seleçao est sorti sur civière à la 88e minute, victime d'une fracture d'une vertèbre. Le Brésil se qualifie quand même (2-1), mais perd son principal (et parfois seul) atout offensif avant une demi-finale décisive face à l'Allemagne le 8 juillet prochain. Thiago Silva suspendu et Neymar blessé, ça s'annonce difficile pour la Seleçao.

  (© REUTERS/Marcelo Del Pozo)

L'homme du jour

Thiago Silva. Après avoir fait douter de lui face au Chili en refusant de tirer les pénaltys, il a ouvert le score contre la Colombie sur un corner de Neymar. Averti pendant la rencontre, le défenseur du Paris-Saint-Germain manquera certes la demi-finale, mais il a surtout redonné confiance à son équipe et logiquement contribué à la qualification de la Seleçao. La capitaine fragile deviendrait-il le capitaine "Brazil" ?

Le chiffre du jour

1977. Comme un symbole, comme une malédiction. Cette date restera encore inscrite dans l'histoire du football, dans l'histoire de l'équipe de France. 1977, c'est l'année où, pour la dernière fois, un Français a marqué dans l'antre du mythique stade Maracana. Marius Trésor aurait sans doute préféré qu'un autre Bleu lui succède ce vendredi. Mais face à l'Allemagne, l'attaque tricolore est restée muette, empêchant 2014 de devenir notre chiffre du jour.

La phrase du jour

Didier Deschamps a vu son équipe s'incliner face à la Mannshaft (0-1). Pour autant, les Bleus n'ont pas raté leur Mondial. Lors de la conférence de presse d'après-match, le sélectionneur n'a pas nié les faiblesses de la France, mais a aussi souhaité retenir des choses plus positives.

"Un groupe est né avec la qualification en barrage contre l'Ukraine et tout au long du parcours, j'ai vu de très bonnes choses. On n'a pas l'expérience internationale de l'Allemagne mais je suis très fier de ce qu'ont fait les joueurs sur le terrain et en dehors. "

Les tweets du jour

Deux tweets pour ce premier jour des quarts de finale. Le premier est signé de Gary Lineker. L'ancien joueur anglais, auteur de la célèbre citation "Le football est un sport simple : 22 hommes poursuivent un ballon pendant 90 minutes, et à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent ", a remis ça. En 140 caractères, il s'est essayé à un résumé de France-Allemagne, avec toujours autant de verve : "Le truc avec les Allemands, c'est qu'ils sont allemands ".

Le deuxième tweet du jour a été effacé par son auteur après coup, . Il est à mettre au crédit de la compagne de Samir Nasri. Anara Atanes s'est moquée des Bleus après leur élimination face à l'Allemagne par cette délicate petite phrase : "Oooops ! Et voilà pourquoi vous avez besoin de vos joueurs de classe mondiale ".

Un sous-entendu à la non sélection, par Didier Deschamps, de Samir Nasri pour la Coupe du Monde au Brésil. A l'époque, elle avait envoyé un autre tweet en insultant le sélectionneur tricolore : "Nique la France, nique Deschamps ! Quel coach de merde ". Si on résume, carton jaune pour son premier tweet, deuxième carton jaune pour celui de vendredi soir... On se tourne vers l'arbitre : ah ben oui, il confirme, ça nous fait un joli carton rouge.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.