Mondial féminin en France : plus de la moitié des billets ont déjà été vendus à 50 jours de la compétition

Cela représente 720 000 tickets. Neuf villes françaises accueillent la compétition, disputée du 7 juin au 7 juillet pour la première fois dans l'Hexagone.

Les joueuses américaines avant une rencontre amicale contre les Françaises, le 19 janvier 2019 au Havre (Seine-Maritime).
Les joueuses américaines avant une rencontre amicale contre les Françaises, le 19 janvier 2019 au Havre (Seine-Maritime). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Le Mondial féminin attire les amateurs de football. "Plus de 50% des tickets disponibles", soit 720 000 billets, ont été "écoulés" à 50 jours du coup d'envoi de la Coupe du monde féminine en France (7 juin-7 juillet), annoncent les organisateurs, jeudi 18 avril. La phase de vente des billets individuels a débuté le 7 mars.

Sept rencontres affichent déjà complet, selon un communiqué commun de la Fifa et du comité d'organisation Local (COL). Outre le match d'ouverture entre la France et la Corée du Sud, le 7 juin à Paris, les demi-finales (2 et 3 juillet) et la finale (7 juillet) disputées à Lyon, les rencontres Pays-Bas–Cameroun le 15 juin à Valenciennes, Nigeria–France le 17 juin à Rennes et Suède–Etats-Unis le 20 juin au Havre se joueront à guichets fermés.

"Nous avons hâte que [la compétition] commence, a déclaré Erwan Le Prévost, directeur du COL, et le nombre de billets déjà vendus montre que les amateurs de football français et étrangers sont dans le même état d’esprit." C'est la première fois que le France organise cette compétition à domicile. Le tournoi sera joué dans neuf villes différentes : Grenoble, Le Havre, Lyon, Montpellier, Nice, Paris, Reims, Rennes et Valenciennes.