Coupe du monde 2018 : la France ne sera pas tête de série lors des éliminatoires

La décision, qui est tombée vendredi, place les Bleus en position délicate, car ils pourraient se retrouver ainsi dans le même groupe que l'Allemagne, l'Espagne ou l'Angleterre.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l\'équipe de France de football, au milieu de ses joueurs, le 1er juin 2015 à Clairefontaine (Yvelines).
Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France de football, au milieu de ses joueurs, le 1er juin 2015 à Clairefontaine (Yvelines). (FRANCK FIFE / AFP)

Une peur bleue ? L'équipe française de football a été placée, vendredi 24 juillet, dans le pot 2, soit celui des sélections non-têtes de série, pour le tirage au sort des qualifications du Mondial 2018 en Russie, qui se tiendront samedi à Saint-Pétersbourg.

Dans le pot 1, celui des têtes de série, officialisé vendredi par la commission d'organisation de la Fifa pour la Coupe du monde, se trouvent ainsi l'Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas, le Portugal, la Roumanie, l'Angleterre, le pays de Galles, l'Espagne et la Croatie. Reste désormais à espérer un bon tirage pour la France en se retrouvant dans le même groupe que le pays de Galles, par exemple, qui ne brille guère en dépit de la présence de Gareth Bale.

Les matchs qualificatifs prévus entre 2016 et 2017

Les Bleus devront aussi se méfier de certains adversaires du pot 3, où l'on retrouve ainsi la Suède de Zlatan Ibrahimovic. Y figure aussi l'Ukraine, qui avait donné du fil à retordre aux hommes de Didier Deschamps lors des barrages qualificatifs pour le Mondial 2014.

Les qualifications de la zone Europe se dérouleront du 4 septembre 2016 au 10 octobre 2017. Les neuf vainqueurs de groupe sont directement qualifiés tandis que les huit meilleurs deuxièmes s'affronteront en barrages en novembre 2017. L'Europe a droit à 13+1 places pour le Mondial 2018, soit les 13 habituelles auxquelles il faut ajouter la Russie, qualifiée d'office en tant que pays hôte.