Cet article date de plus de sept ans.

Mondial 1990 : en Italie, l'Allemagne est reine

Le pays du calcio voit la revanche entre les deux finalistes de 1986, la RFA et l'Argentine. Mais cette fois, les Allemands d'Andreas Brehme ne laissent pas passer l'occasion et mettent fin aux rêves de doublé de Maradona, sifflé par les siens à Naples. La fin d'une histoire d'amour.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Andreas Brehme félicité par ses coéquipiers pour son but en finale © Carlo Fumagalli/AP/SIPA)

La finale : RFA 1-0 Argentine

Rome, Italie | La RFA du sélectionneur Franz Beckenbauer impose sa puissance lors de cette Coupe du Monde italienne. Les Allemands retrouvent en finale l’Argentine de Diego Maradona, idole napolitaine mais sifflé par tout un stade, le sien, le San Paolo, lors de la demi-finale remportée par ses hommes face à l’Italie. Un seul but au cours de la finale, la même affiche que quatre ans plus tôt, à quelques minutes du terme : un penalty converti par Andreas Brehme. La RFA remporte sa troisième Coupe du Monde, après deux défaites en finale en 1982 et 1986.

 

 

Le parcours des Bleus

L’équipe de France, malgré son nouveau sélectionneur Michel Platini, n’a pas réussi à se qualifier pour la Coupe du Monde, pour la quatrième fois de son histoire. Les Bleus avaient déjà raté la qualification à l’Euro 1988.

L'équipe de la compétition

Eliminé en quart de finale, de justesse, par l’Angleterre (2-3), le Cameroun est l’équipe surprise de la compétition. C’est la première fois qu’une équipe africaine atteint ce stade lors d’une Coupe du Monde. Emmenés par leur attaquant charismatique Roger Milla, les Lions indomptables signent notamment une victoire inaugurale totalement inattendue contre les champions du monde argentins et leur star Diego Maradona.

Le(s) anecdote(s)

Pour la première (et dernière) fois en Coupe du Monde, un tirage au sort fut nécessaire pour départager deux équipes au sortir de la phase de poules. L’Irlande et les Pays-Bas, à égalité parfaite, s’en sont remis au sort. Les Irlandais ont remporté le tirage au sort et sont allés jusqu’en quart de finale. Les Néerlandais, qualifiés quand même en tant que meilleur troisième, ont été éliminés par les futurs vainqueurs allemands en huitièmes de finale.

La mascotte

 

 (Ciao, la mascotte du Mondial 1990 © Fifa)

 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.