Cet article date de plus de sept ans.

Michel Platini ne sera pas candidat à la présidence de la Fifa

Le patron du foot européen l'a annoncé jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Michel Platini lors du 64e congrès de la Fifa, le 11 juin 2014, à Sao Paulo (Brésil). (FABRICE COFFRINI / AFP)

Michel Platini, président de l'UEFA, a annoncé, jeudi 28 août, qu'il ne se présenterait pas à l'élection à la présidence de la Fifa. "C'est le choix du cœur, de la passion, je me représente à un nouveau mandat à l'UEFA [l'instance du football européen], je ne me présente pas à la Fifa, ce n'est pas un choix par défaut", a indiqué l'ancien capitaine de l'équipe de France devant la presse internationale, à Monaco.

Des chances de succès trop minces

Cette décision peut surprendre. Début juin, Michel Platini avait en effet publiquement lâché Sepp Blatter, le président sortant de l'instance dirigeante du football mondial, candidat à sa réélection. "Je pense que la Fifa a besoin d'un souffle nouveau. Son nouveau mandat, ce n'est pas bien pour le foot", avait-il alors confié à deux journalistes le jour du coup d'envoi du Mondial au Brésil

Mais les chances de succès du Français étaient trop minces, explique Le Monde. Rappelant que le présidant de la Fifa est élu sur le mode "une fédération = une voix", un observateur cité par le quotidien explique que "beaucoup de petites fédérations sont acquises à la cause du président en place. Elles font bloc derrière lui". "Michel ne prendra pas de risque. C'’est un homme intelligent, et il se dit : si j’'y vais, c'’est que je suis sûr de gagner", précise cette source.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Foot

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.