Premier League : le match entre Manchester United et Liverpool reporté en raison de mouvements de protestation de supporters mancuniens

Après les protestations des fans des Red Devils à l'intérieur et à l'extérieur d'Old Trafford, la rencontre entre Manchester United et Liverpool a été reportée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des supporters de Manchester United en colère contre les propriétaires du club anglais protestent sur la pelouse du stade d'Old Trafford avant la rencontre les Red Devils et Liverpool, dimanche 2 mai 2021. (OLI SCARFF / AFP)

Le match entre Manchester United et Liverpool, comptant pour la 34e journée de la Premier League, a été reporté dimanche 2 mai, après les protestations des fans mancuniens à Old Trafford et devant l'hôtel des joueurs.

Avant le coup d'envoi de la rencontre entre Manchester United et Liverpool à 17h30, pour la 34e journée de la Premier League, des supporters ont vivement protesté à l'intérieur et à l'extérieur du Théâtre des rêves : ils réclamaient le départ de la famille Glazer, actuellement propriétaire du club et mise en cause lors du fiasco de la Super Ligue européenne.

Les supporters de Manchester United sont également allés manifester avec des fumigènes devant l'hôtel des joueurs, et ont empêché le bus de partir. Compte tenu des circonstances, la rencontre n'a pas pu débuter à l'heure prévue. 

"Le match a été reporté pour des raisons de sûreté"

Dans un communiqué publié ce dimanche, le deuxième de Premier League a confirmé le report du match : "Suite à une discussion entre la police, la Premier League, le Conseil de Trafford et les clubs, notre match contre Liverpool a été reporté pour des raisons de sûreté et de sécurité liées à la manifestation d'aujourd'hui. Des discussions vont maintenant avoir lieu avec la Premier League concernant une nouvelle date pour le match." 

Manchester City, qui pouvait être sacré en cas de défaite des Red Devils, devra attendre encore un peu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.