Angleterre : Liverpool passe 7 buts à Crystal Palace

Trois jours après sa victoire contre Tottenham sur le fil (2-1), Liverpool a déroulé contre Crystal Palace en l’emportant 7-0. Le trio Mané-Salah-Firmino a été décisif. Les hommes de Jürgen Klopp prennent provisoirement la tête de la Premier League avant le match des Spurs contre Leicester.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Firmino, Henderson et Mané, tous buteurs contre Crystal Palace  (ADAM DAVY / POOL)

Les Reds, en noir ce samedi, ont marché sur Selhurst Park. Et ils n’ont pas attendu longtemps pour prendre l’avantage. La démonstration a débuté dès la 2e minute. Sadio Mané, très actif, a servi Takumi Minamino, qui a pris le temps de contrôler avant d’ajuster Guaita et d’inscrire son premier but en Premier League. Les Eagles, pas mauvais en première période, mais trop justes pour faire jeu égal, ont tenté leur chance avec des têtes d’Ayew et Schlupp qui ont terminé dans les bras d’Alison. Inefficaces sur leurs actions offensives, ils ont été puni à la 35e minute, quand Roberto Firmino a trouvé Mané dans la surface, qui s’est retourné et a fusillé Guaita, mettant fin à une série de huit matches sans marquer, contre l’une de ses victimes préférées.

Avant de rentrer aux vestiaires, Firmino s’est mué en buteur après un sprint de 80 mètres depuis son camp. Servi par Robertson, il conclu de l’extérieur du pied pour permettre à Liverpool de mener 3-0.

La démonstration s’est poursuivie en deuxième période. Le capitaine Jordan Henderson y est allé de son but, sur une passe décisive de Trent Alexander-Arnold, qui fêtait ce samedi sa 150e apparition en Premier League, à seulement 22 ans et 2 mois. Pas rassasié, Liverpool a continué à attaquer. Et même sans Mané, énervé de sortir à la 57e minute, les Reds ont encore aggravé la marque par l’intermédiaire de Firmino, le Brésilien très en vue contre Palace. La fête n’aurait pas été parfaite sans une réalisation de Mohamed Salah. L’Egyptien, entré en cours de jeu, y est donc allé de son but, et même ses buts, puisqu’il a inscrit un doublé. Un but de la tête d’abord, à la 80e minute, puis un second d’une sublime frappe enroulée du gauche aux 16,50 mètres.

Liverpool, d’une efficacité clinique, a converti 7 de ses 8 tirs cadrés cet après-midi, faisant parler sa justesse contre un Crystal Palace totalement impuissant. Les Reds prennent la tête du championnat, avant le match de Tottenham contre Leicester dimanche. Un succès qui permet aussi à Jürgen Klopp de devenir l'entraîneur liverpuldien avec le plus de victoires en Premier League, avec 127 triomphes en 169 matches, devant Rafael Benitez et ses 126 victoires. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Liverpool

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.