Ligue Europa : Lille qualifié pour les seizièmes de finale après sa victoire in extremis contre le Sparta Prague

Passé par toutes les émotions pendant 90 minutes, le LOSC a fini par s'imposer contre le Sparta Prague ce jeudi soir (2-1) et ainsi valider sa qualification pour les seizièmes de finale de la compétition, avant même son déplacement chez le Celtic Glasgow.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Aussitôt entré, aussitôt décisif, Burak Yilmaz a sauvé la soirée du LOSC. (DENIS CHARLET / AFP)

Ultra-dominateur mais longtemps incapable de trouver la faille face au Sparta Prague pourtant réduit à dix, le LOSC a dû attendre d'être mené 1-0 à vingt minutes de la fin du match pour se débloquer. Les Dogues pourront remercier Burak Yilmaz, entré en jeu à la 78e minute, et auteur des deux buts salvateurs, à la 80e et 84e minutes. Deux buts qui permettent à Lille de décrocher sa première victoire à domicile depuis 10 ans sur la scène européenne.

Pas loin du hold-up

"Sur l'ensemble du match, c'est mérité. La Coupe d'Europe demande beaucoup de réalisme. On aurait aimé marquer ces buts plus tôt, mais on ne l'a pas fait. Il faut dire que le gardien adverse (Nita, ndlr) a fait un grand match", a réagi Benjamin André la capitaine du club nordiste au micro de RMC Sport. 24 tirs ont été nécessaires aux hommes de Christophe Galtier pour sceller une victoire logique, face à un adversaire qui n'en aura tenté que 4 (et cadré 1 seul). Mais l'essentiel est là.

Lille n'aura même pas besoin de se battre à Glasgow pour valider sa qualification pour les seizièmes. Maintenant que celle-ci est acquise, c'est la première place du groupe qui est en jeu. Pour l'obtenir, il ne faudra pas faire moins bien contre le Celtic que l'AC Milan contre le Sparta Prague. Car, à l'heure actuelle, les Dogues sont leaders du groupe H, avec un point d'avance sur les Rossoneri.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.