Cet article date de plus de deux ans.

Le FC Séville et Benfica mal embarqués, Naples tient son rang

Le FC Séville, tenu en échec sur son terrain par le Slavia Prague (2-2) et Benfica, battu au Dinamo Zagreb (1-0) ont mal négocié les matchs aller des 1/8e de finale de la Ligue Europa. L'Inter Milan a ramené un score nul et vierge de Francfort alors que Valence, vainqueur à l'arrache de Krasnodar (2-1) et sutout Naples, tombeur facile de Salzbourg (3-0) ont pris une option pour la qualification.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

A Francfort, le gardien prêté par le PSG à l'Eintracht, Kevin Trapp, a lui fait mieux que l'actuel portier parisien Gianluigi Buffon la veille, auteur d'une boulette qui a offert un but à Manchester United : plein d'agilité, l'Allemand a arrêté un penalty contre l'Inter Milan. Précieux pour tenir le nul et obliger l'Inter à faire le jeu chez lui au retour (0-0). Le Séville FC, vainqueur des éditions 2014-2015-2016, devra lui aussi prendre les choses en main, mais à Prague. Contre le Slavia, les Andalous n'ont pas profité de l'ouverture du score de Wissam Ben Yedder en moins de 25 secondes - son 7e but dans la compétition cette saison (meilleur total) - et ont encaissé deux buts en un quart d'heure (2-2).

Naples assure, Valence s'arrache

Par ailleurs, le Zenit Saint-Pétersbourg s'est incliné chez lui face à Villarreal (3-1), tandis que le Dinamo Zagreb a maîtrisé le Benfica Lisbonne (1-0). En fin de soirée, le Napoli a tenu son rang, s'imposant tranquillement à domicile contre Salzbourg (3-0). La qualification est en revanche loin d'être acquise pour Valence, vainqueur difficile de Krasnodar (2-1), qui devra batailler en Russie la semaine prochaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue Europa

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.