"C'est un truc de fou !" : les rappeurs marseillais Soprano et Akhenaton derrière l'OM avant la finale de Ligue Europa

Les rappeurs marseillais Soprano et Akhenaton racontent comment ils vont vivre la finale de la Ligue Europa disputée par l'Olympique de Marseille, mercredi soir, face aux Espagnols de l'Atlético Madrid.

Les rappeurs Soprano (à gauche) et Akhenaton.
Les rappeurs Soprano (à gauche) et Akhenaton. (AFP / MAXPP)

"L'OM fait partie de ceux qui nous font remonter le cœur, nous le font arrêter et nous le refont remonter", confie le rappeur marseillais Soprano, enthousiaste, à France Bleu RCFM, venu, avec son collègue marseillais Akhenaton, assurer le 14 mai le show entre les matchs de gala au stade de Furiani (Haute-Corse), au profit de l'association de Pascal Olmeta, qui vient en aide aux enfants malades.

Alors que l'Olympique de Marseille affronte les Espagnols de l'Atlético Madrid en finale de la Ligue Europa, mercredi 16 mai, le chanteur sait déjà ce qu'il fera à 20h45 : "Moi je vais le regarder avec mon fils, chez moi, pour que mon fils se rappelle toute sa vie de cette soirée... Ah oui !" 

"Pour nous, ils ont déja gagné !"

Akhenaton, sera, lui "derrière l'OM", mais "de l'avion". "On part en tournée aux États-Unis et on est dans l'avion ce jour-là, on est dégoûtés", regrette le rappeur d'IAM. Ces dates "sont calées depuis huit mois", explique Akhenaton qui avoue qu'il n'aurait "jamais imaginé", huit mois plus tôt voir l'OM en finale d'Europa League". "Si à Los Angeles ça crie très fort dans l'aéroport, c'est qu'on aura gagné", prévient-il, tout sourire. "En tout cas, pour nous, ils ont déja gagné !", assure son compère.

Les deux rappeurs ont la même passion pour l'unique club à avoir remporté la plus importante des coupes d'Europe en 1993. "Là, la finale c'est un truc extraordinaire", confie Soprano. Akhenaton est sur la même longueur d'onde : "Pour le moral, ça fait des années qu'on avait pas vécu ça." Depuis sa dernière finale en 2004, l'Olympique de Marseille n'avait plus regoûté aux joies d'une finale de coupe d'Europe. Cette situation rend le rappeur du groupe IAM "très heureux pour le club", "très heureux pour la ville". Laquelle, selon lui, en a "bien besoin".