Ligue des Nations : l'Espagne, les Pays-Bas, l'Italie et la Croatie qualifiés pour le Final Four, l'Angleterre reléguée en Ligue B... Le bilan de la phase de groupes

La phase de groupes de la Ligue des nations 2022-2023 s'est achevée ce mardi soir, avec la qualification in extremis des Espagnols, aux dépens du Portugal.

Article rédigé par
Etienne Leray - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Alvaro Morata et ses coéquipiers espagnols célèbrent le but de la victoire contre le Portugal en Ligue des nations, mardi 27 septembre à Braga. (MIGUEL RIOPA / AFP)

Rideau. La phase de groupes de la Ligue des nations s'est conclue mardi 27 septembre avec la qualification pour le Final Four arrachée par l'Espagne, aux dépens du Portugal (1-0). L'identité des quatre sélections qui se battront pour succéder à la France mi-juin 2023 est connue, comme celle des futurs promus à l'échelon supérieur.

Entre Espagne, Pays-Bas, Italie et Croatie, il n'en restera qu'un

Espagne-Portugal devait décerner le dernier billet, et c'est la Roja qui l'a composté. Pourtant, tout semblait indiquer que Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers seraient de la partie lors du Final Four, tant les joueurs de Luis Enrique ont été inoffensifs mardi soir. Mais le réveil a sonné à la 88e minute et Alvaro Morata est venu surprendre le public portugais pour marquer le seul but de ce choc décevant.

Ils rejoignent ainsi l'Italie, qui s'était qualifiée 24 heures plus tôt aux dépens de la Hongrie (2-0), adversaire avec lequel ils avaient déjà partagé l'affiche du dernier Final Four (qui avait vu la France triompher). Les deux autres participants seront les Pays-Bas, invaincus dans leur groupe (5 victoires, 1 nul) et la Croatie, qui s'est sortie du groupe de la FranceCes équipes s'affronteront en demi-finales, les 14 et 15 juin 2023, avant la finale, le 18 juin, dans un lieu qui n'est pas encore confirmé.

L'Angleterre déclassée

Si les Bleus n'ont pas été au rendez-vous en Ligue des nations, la palme de l'échec revient à l'Angleterre. Les Three Lions de Gareth Soutghate sont passés à côté de leur sujet avec trois matchs nuls et trois défaites, dont une gifle subie à domicile contre la Hongrie (0-4). Même lorsqu'ils ont cru renverser l'Allemagne à Wembley lundi soir, le sort ne leur a pas été favorable (3-3).

Derniers du groupe de la mort, derrière l'Italie, la Hongrie et l'Allemagne, les finalistes du dernier Euro descendent en Ligue B. Même sentence pour l'Autriche, la République tchèque et le pays de Galles.

L'Arménie, la Suède et la Roumanie, passent de leur côté de la Ligue B à la Ligue C. Enfin, les barrages Chypre-Gibraltar et Biélorussie-Lituanie, en mars 2024, décideront des deux équipes releguées en Ligue D. 

Grande première pour Israël 

Hormis la relégation anglaise, l'autre grosse surprise de cette campagne reste la montée d'Israël en Ligue A. Dans le groupe 2 où la Russie a été disqualifiée, les hommes d'Alon Hazan ont pris le meilleur sur l'Islande et l'Albanie, .

Un bel exploit pour une nation qui n'a disputé qu'une seule Coupe du monde (1970) et qui n'a jamais participé à un championnat d'Europe. L'Écosse, la Bosnie-Herzégovine et la Serbie complètent le groupe des promues au premier échelon.

Malgré une défaite surprise face aux Îles Féroé (2-1), la Turquie retrouve la Ligue B, accompagnée de la Grèce, du Kazakhstan et de la Géorgie, entraînée par le Français Willy Sagnol. Premières de leur groupe en Ligue D, la Lettonie et l'Estonie accèdent elles à la Ligue C. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des nations

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.