Quart de finale retour de la Ligue des Champions : "Le pire scénario serait que le Bayern ouvre le score" contre le PSG, prévient Bixente Lizarazu

"Le pire scénario serait que le Bayern ouvre le score", prévient Bixente Lizarazu, avant le match PSG-Bayern en quart de finale retour de la Ligue des Champions.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Bayern Munich-PSG, le 4 avril 2021 (WERNER EIFRIED / GES-SPORTFOTO)

"ll faudra avoir les nerfs solides du côté du Paris Saint-Germain pour résister", a estimé ce mardi Bixente Lizarazu, consultant football de franceinfo à quelques heures du quart de finale retour de la Ligue des Champions PSG-Bayern de Munich. Les Parisiens avait créé la sensation en s'imposant 3-2 au match aller malgré une grosse domination des Allemands. Les fulgurances de Kylian Mbappé et un grand Navas ont permis au PSG de revenir avec une victoire. Mais la soif de revanche du Bayern est forte. "Le pire scénario serait que le Bayern ouvre le score", prévient Bixente Lizarazu.

franceinfo : Comment éviter un renversement des Allemands ?

Bixente LizarazuLe PSG a fait un grand pas, mais ce n'est pas suffisant. Ce n'est pas suffisant parce qu'il y a ce match retour, parce que le Bayern a des armes aussi pour revenir au score. On sait qu'à l'aller, cela s'est joué sur le talent de Kylian Mbappé, notamment sur les contre-attaques parisiennes. Le Bayern a été très naïf. Ils ont laissé trop d'espace à Mbappé, qui est vraiment le meilleur attaquant au monde en contre-attaque. Après, le Bayern a aussi de grosses qualités offensives. C’est un rouleau compresseur qui va jouer avec beaucoup de personnalité, qui croit qu'il est capable de renverser la vapeur à Paris et qui va tout faire pour cala. Il faudra avoir les nerfs solides du côté du Paris Saint-Germain pour résister. Il faudra un très grand Navas [le gardien de but]. À l'aller, la domination a été totale pour le Bayern de Munich. 31 tirs à six. Navas a été fantastique au match aller. Il faudra qu'il le soit à nouveau. Il y a plein de clés dans ce match, notamment les gardiens de but. Neuer été mauvais à l'aller et pourtant, c'est un très grand gardien. Au retour, il faudra qu'il soit très fort pour sauver son équipe et notamment les carences défensives du Bayern.

Comment expliquer que le PSG montre des faiblesses à domicile ?

Le Paris Saint-Germain est assez paradoxal. Ils ont été très bons à Barcelone, très mauvais chez eux au retour, alors qu'il n'y avait pas de raison particulière. Le Paris Saint-Germain est une équipe qui est meilleure en contre-attaque parce qu'elle a un attaquant, Mbappé, qui a des qualités de vitesse telles que quand une équipe pousse et laisse beaucoup d'espaces dans son dos, comme le Bayern le fait souvent, dans ce cas-là Mbappé s'exprime assez facilement et exprime toutes ses qualités. Quand tu joues chez toi, tu as tendance à vouloir faire un peu plus le jeu. Donc, cela peut être un peu plus difficile. Mais c’est vrai que le Paris Saint-Germain doit être beaucoup plus performant à domicile et être capable de faire deux gros matchs d'affilée pour pouvoir s'imposer, pour se qualifier pour les demi-finales. Le Bayern de Munich ne va pas laisser faire ça. Le Bayern va tout tenter jusqu'au bout. Et le pire scénario serait que le Bayern ouvre le score parce qu'évidemment, à partir de là, la pression sera terrible.

Quel est votre pronostic ?

Je ne donne jamais de pronostic et encore moins sur un match comme celui-là, et encore moins après avoir vu le scénario du match aller. Je n'aurais jamais imaginé un scénario comme celui-là, une domination totale et de constater que finalement, le Paris Saint-Germain s'impose. Ils ont été beaucoup plus forts dans les deux surfaces de vérité, c'est-à-dire la zone défensive et la zone offensive.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.