Lille-Salzbourg : "On a dit qu’on jouerait la Ligue des champions à 300% et c’est ce qu’on fait", réagit Jocelyn Gourvennec après la victoire du Losc

Les Lillois l'ont emporté 1-0 face à Salzbourg, mardi, en Ligue des champions, et sont en bonne position pour se qualifier pour la suite de la compétition.

Article rédigé par
De notre envoyée spéciale à Lille - Hortense Leblanc
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 3 min.
Jocelyn Gourvennec a exprimé sa satisfaction après la deuxième victoire de rang du Losc en Ligue des champions. (MATTHIEU MIRVILLE / DPPI via AFP)

Grâce à sa victoire face à Salzbourg, mardi 23 novembre, le Losc n'aura besoin que d'un match nul à Wolfsburg pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les Dogues sont aussi assurés d'être qualifiés au moins pour la Ligue Europa, peu importe leur résultat en Allemagne le 8 décembre prochain. Pour la première fois de leur histoire, ils ont enchaîné deux victoires en C1, et avaient donc le sourire en conférence de presse d'après-match. 

Jocelyn Gourvennec (entraîneur du Losc) :

"On a fait le match que l'on voulait, en donnant peu de choses à Salzbourg qui est une équipe très forte en transitions et qui fait mal. On a eu du mal dans les 20 premières minutes parce qu'on leur a laissé trop d'espaces, et on a amélioré ça en deuxième période. 

On a dit qu'on jouerait la Ligue des champions à 300% et c'est ce qu'on fait. On avait perdu à Salzbourg parce qu'on était sorti de notre match mais on a corrigé les choses. On a une grande efficacité défensive depuis le début de la compétition. Pour être là où on est aujourd'hui avec huit points, on a fait beaucoup d'efforts, je pense qu'on fait honneur à la compétition et à la Ligue 1. On a des perspectives mais vu ce qu'on a fait, il faut aller chercher la première place. Il faudra faire un gros match à Wolfsburg. Il y aura de toute façon une compétition européenne en février à Lille, et maintenant on espère que ce sera la plus belle. 

Je dis souvent aux joueurs de marquer leur passage au club. On a gagné le premier match de Ligue des champions au stade Pierre-Mauroy, on enchaîne deux victoires de suite, ça a de la valeur. Dans ma causerie, j'avais dis aux joueurs de faire un maximum d'efforts pour avoir un maximum d'émotions avec le public ce soir. 

J'ai beau chercher, je n'ai rien de négatif à dire sur Jonathan David. Il n'a que 21 ans mais il joue comme un vieux briscard. Ce sera un grand joueur. On n'a pas besoin de lui dire deux fois les choses, on lui dit une fois et il applique. Il aide beaucoup l'équipe et il est efficace. C'est un joueur collectif, il est précieux pour nous."

Jonathan David (buteur lillois) : 

"Je suis en forme, je marque souvent, mais c'est un travail collectif car ce sont mes coéquipiers qui me mettent dans la meilleure situation pour finir les actions. J'essaie de décrocher pour déstabiliser l'adversaire et nous créer des occasions. Pour moi le plus important c'est la victoire, si mes buts peuvent aider l'équipe je suis content, c'est mon travail de marquer.

C'était un match difficile avec beaucoup d'intensité mais on savait qu'il fallait rester costaud dans les moments difficiles. Je n'ai pas vraiment de secret pour gérer la fatigue et enchaîner les matchs. Je suis encore jeune, j'essaie de récupérer le mieux possible après le match, bien m'hydrater et après je joue."

Matthias Jaissle (entraîneur de Salzbourg) : 

"Il nous a manqué un but, je pense qu'on a joué de manière très courageuse mais malheureusement on n'était pas assez efficaces devant le but. À ce niveau, ça se joue sur des détails et Lille en a profité. Beaucoup de nos joueurs disputent leur première saison en Ligue des champions, ils doivent encore apprendre. Ils ont tout donné en deuxième période et je suis fier d'eux. On n'a pas réussi à se créer assez d'occasions et Lille nous a beaucoup fermé les espaces en profondeur."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.