Ligue des champions : Liverpool et Porto qualifiés, Alassane Pléa flambe encore

Alors que Marseille mettait fin à son interminable série de défaites, cinq autres équipes jouaient leur avenir en Ligue des champions. Liverpool et Porto ont notamment validé leur billet pour les huitièmes de finale. De son côté, l'Inter Milan y croit encore, malgré le doublé d'Alassane Pléa.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le jeune Curtis Jones a validé le billet des Reds. (PAUL ELLIS / POOL)

• Liverpool et Porto verront les huitièmes

La défaite contre l'Atalanta a été bien digérée. Liverpool a tenu son rang sans briller contre l'Ajax Amsterdam ce mardi soir (1-0), malgré de nombreuses absences. Unique buteur de la rencontre, le jeune Curtis Jones a validé la qualification des Reds, leur délivrant l'assurance de terminer premiers du groupe D. Il pourra remercier André Onana car le portier du club néerlandais s'est complètement manqué dans la lecture d'une trajectoire.

Scénario différent mais issue similaire pour le FC Porto, qualifié après un match nul contre Manchester City (0-0). La qualification des hommes de Sergio Conceiçao entérine l'élimination de l'Olympiakos, qui reste en pole pour un reversement en Ligue Europa, même si l'Olympique de Marseille comptabilise également 3 points.

• Pléa flambe encore mais ne condamne pas l'Inter

Déjà auteur d'un triplé contre le Shakhtar Donetsk le 3 novembre dernier, Alassane Pléa a failli rééditer l'exploit contre l'Inter Milan ce mardi. Le Français se contentera finalement d'un "simple" doublé, sa troisième réalisation (synonyme d'égalisation à 3-3) ayant été recalée par la VAR. Les sentiments sont ambivalents pour lui, battu par l'Inter (3-2) mais toujours leader du groupe B avec le Borussia Monchengladbach, avec 8 points.

Le club allemand est menacé par les trois autres équipes du groupe et devra éviter la défaite contre le Real Madrid lors de la dernière journée. Après un départ catastrophique, l'Inter Milan peut encore y croire grâce à cette première victoire tardive. Les Nerazzuri n'ont que 2 points de retard sur la deuxième place avant de retrouver le Shakhtar Donetsk.

• L'Atlético à deux doigts de faire tomber le terrible Bayern 

Faire tomber le tenant du titre, imbattable en C1 depuis des lustres, tout en validant sa qualification pour les huitièmes de finale... La performance était belle et l'Atlético de Madrid la tenait. Les Colchoneros ont finalement été tenus en échec par le Bayern Munich (1-1) après avoir mené au score pendant une heure grâce à la pépite Joao Felix (26'). Mais c'était avant que Thomas Müller n'annihile froidement l'avantage des Espagnols sur penalty à 5 minutes de la fin du match.

Déjà qualifié, le Bayern s'en sort bien, mais voit sa série de 15 victoires consécutives en C1 prendre fin. Avec 6 points, l'Atlético est encore en pole pour une qualification pour les huitièmes de finale mais il ne compte que 2 points d'avance sur Salzbourg, son prochain et dernier adversaire dans la phase de groupes, relancé ce mardi soir après sa victoire contre le Lokomotiv Moscou (3-1).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ligue des champions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.